Ministère de la Santé : Les acquis du dialogue social présentés

Afin de donner des informations en lien avec le dialogue social au sein des départements de la santé et des ressources animales, Robert Lucien Kargougou a fait un point de presse, ce mardi 19 juillet 2022. Il a annoncé que les rencontres avec les partenaires sociaux ont permis d’engranger des acquis.

Il s’agit de l’ouverture très prochaine des examens professionnels au profit des attachés de santé, des infirmiers diplômés d’Etat, des sages-femmes d’Etat, des conseillers d’élevage et de santé animale.

Pour les examens professionnels des agents de santé, ces derniers seront reclassés en catégories, selon le ministre de la santé. « Il va s’agir des examens avec des conditions très souples. La majeure partie va être axée sur les activités pratiques qu’ils réalisent », a déclaré le ministre de la santé, Robert Lucien Kargougou.

Bassolma Bazié, ministre en charge de la Fonction publique, présent à la rencontre a, quant à lui, ajouté que les agents de santé feront un examen mais restent en poste dans leur domaine pour continuer le travail. « Ils vont rester en poste. Leurs indemnités ne seront pas coupées », a-t-il informé.

L’un des acquis du dialogue social réside également dans le rétablissement des décorations retirées et la restitution des sommes retenues pour fait de grève en 2019.

Selon Bassolma Bazié, ministre de la fonction publique, la restitution des sommes retenues commence de 2016 jusqu’à nos jours. « Il y a des suspensions qui n’ont pas respecté les règles en vigueur. Notre pays a ratifié un certain nombre de conventions au niveau international. La convention 87, la convention 98, la Constitution de notre pays qui est la loi mère qui prévoit tout simplement que lorsqu’un agent de la fonction publique est en mouvement de grève, les textes prévoient que ce soit son salaire de base sans les indemnités qu’on prend, on divise par 30, multiplier par l’équivalent par le nombre de jours », a-t-il détaillé.

Selon le ministre de la Fonction publique, il y a des agents qui étaient en congé et des femmes en congé de maternité qui ont également été victimes des coupures et suspensions de salaire.

Un autre acquis est la déclaration des contractuels des districts sanitaires à la CNSS pour régulariser leur situation et l’apurement du passif des primes de motivation au niveau du CNTS.

Le premier responsable du département de la santé a aussi annoncé que les travailleurs des zones à fort défis sécuritaire dont les salaires avaient été suspendus pour abandon de poste seront remboursés et les précomptes aussi seront arrêtés.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page