Bobo-Dioulasso : La 7è édition des VAPAJ bat son plein

Les Vacances Artistiques Professionnelles pour Ados et Jeunes (VAPAJ) sont à leur septième édition. L’édition 2022 se tient du 04 juillet au 14 août 2022 à Bobo-Dioulasso. Plusieurs activités sont prévues et les artistes sont à pied d’œuvre pour tenir en haleine le public.

Issa Sanou, danseur, chorégraphe, pédagogue et directeur artistique de la compagnie Sanou Ka Sanu

Ce lundi 18 juillet 2022 au grand studio Ankata, une séance de création artistique a lieu en vue de la cérémonie officielle d’ouverture prévue pour le 30 juillet. Le promoteur des VAPAJ, Issa Sanou, a décliné les grandes particularités des VAPAJ 2022 placé sous le thème : « Moussow, Anw Dembe » (Femmes, notre dignité).

Les VAPAJ se veulent être un cadre d’échange, de sensibilisation, d’éducation artistique et culturelle, d’action sociale, de renforcement de la cohésion et de promotion d’emploi. « C’est une session de formation et de création artistique, culturelle et d’exposition. C’est une occasion de regrouper les artistes sur une période d’un mois environ pour créer un spectacle et aussi apporter une formation aux jeunes qui voudraient embrasser le métier des arts et de la culture», a indiqué le promoteur des VAPAJ, Issa Sanou, danseur, chorégraphe, pédagogue et directeur artistique de la compagnie Sanou Ka Sanu.

La femme, au centre

Pour le promoteur, le choix du thème de la présente édition se justifie par sa volonté de rendre hommage à la femme car pour lui, elle  n’est pas assez mise en valeur. La femme constitue le pilier de la famille selon Issa Sanou. Elle est la première à se lever et la dernière à se coucher, a-t-il ajouté.

A en croire le promoteur, les VAPAJ, c’est généralement la formation, mais pour cette édition, un volet création a été ajouté.  « Le volet création consiste à regrouper une cinquantaine d’artistes allant parfois jusqu’à cent pour créer un spectacle qui sera présenter à la cérémonie officielle d’ouverture », a-t-il expliqué.

Une autre particularité de cette édition, c’est l’exposition numérique qui, selon Issa Sanou, consiste à exposer les œuvres des éditions précédentes des VAPAJ et aussi de présenter les spectacles des compagnies partenaires pour apporter une visibilité sur le métier des arts.

Une autre innovation pour la présente édition est que les spectacles seront exportés dans des espaces publics comme la place Tiefo Amoro et devant la cour de la chefferie coutumière de Dagasso.

En formation au Mali, Kokou Thomas Attissoubé Mississo, un danseur togolais venu passer ses vacances à Bobo, ne cache pas sa joie de participer au VAPAJ. « Le festival VAPAJ, c’est un très grand plaisir de participer à ce festival », s’est-il émerveillé.        

En rappel, c’est en 2016 que la première édition des VAPAJ s’est tenue à Bobo-Dioulasso. Les activités des VAPAJ 2022 ont débuté depuis le 4 juillet dernier, mais la cérémonie officielle d’ouverture est prévue pour ce 30 juillet.

Moriba KEITA

Pour Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page