Burkina Faso : Plan international vient en aide aux populations de Kaya

Le Directeur régional de Plan international pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Rotimy Djossaya a effectué un déplacement ce mercredi 13 juillet 2022, à Kaya, région du Centre nord. Il est parti remettre des intrants de production agricole aux femmes bénéficiaires du projet NEXUS. Ces femmes pratiquent l’agriculture dans un champ dénommé « Champ de la paix ».

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet NEXUS, le Directeur régional de Plan International pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Rotimy Djossaya a séjourné à Kaya. Au cours de son séjours, il a remis des intrants de production agricole, des vivres ainsi que des ustensiles de cuisine aux femmes bénéficiaires du projet. Il s’agit de 200 femmes déplacées internes et autochtones de Kaya qui travaillent dans un champ communautaire appelé « Champ de la paix ».

Selon Rotimy Djossaya, l’objectif de cette visite consiste à montrer la solidarité de Plan international à l’endroit des habitants de Kaya. Ainsi, il a fait savoir que son institution accompagne et assiste les communautés en difficultés. « Plan international se propose de continuer à pouvoir amplifier notre réponse en sauvant des vies comme nous le faisons déjà mais aussi en investissant dans des interventions qui aident les populations à reconstruire leur vie et à bâtir leur avenir », s’est-il exprimé.

En remettant le don aux femmes, il a apprécié leur initiative et les appelées à continuer dans ce sens car pour lui, cela contribue à la cohésion sociale et au vivre ensemble. « J’ai été impressionné de voir le Champ de paix que les femmes portent ici. Deux cent femmes, dans une solidarité impressionnante entre les femmes qui sont de la population hôte et les femmes déplacées pour investir dans des activités génératrices de revenus. Elles ont un champ ensemble. Mais dans le même temps, elles font des activités de promotion de la paix », a laissé entendre Rotimy Djossaya.

Recevant le don des mains du directeur régional de Plan International pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Élisabeth Ouédraogo a remercié les responsables de Plan international en les rassurant que cela va leur permettre de tisser des liens d’union, de solidarité et de cohésion entre elles.

« Nous sommes vraiment contentes de recevoir ce don car nous n’avions pas espoir qu’un jour, quelqu’un allait nous venir en aide. On avait décidé seulement d’entreprendre ensemble puisque notre pays est en crise. Alors, nous remercions Plan International pour ce geste et nous espérons que cela va nous permettre de recruter 200 ou 300 femmes de plus », a-t-elle indiqué.

Il faut noter qu’au cours de cette visite, les responsables de Plan international ont rencontré les différents partenaires de la mise en œuvre de leurs différentes activités dans la région du Centre-nord. Selon le secrétaire exécutif de l’association pour la promotion et l’intégration de la jeunesse du Centre-nord (APIJ-CN), Ike Hakimou, les échanges ont porté sur le renforcement de concertation entre partenaires dans la mise en œuvre des activités, sur la question de redevabilité, des questions de bonne ressource dans le cadre de la mise en œuvre des projets ainsi que bien d’autres.

 « On doit prendre en compte comme ressource, ce qu’on a comme ressource, comme activité au profil de Plan mais également on doit rendre compte au profit des bénéficiaires, des enfants, des jeunes, qui bénéficient des activités et qui sont également acteurs des activités et sur le terrain », s’est-il exprimé.

Lazard KOLA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page