Musique : « La grande hémorragie », premier album de Ras Simposh sur le marché

L’artiste musicien burkinabè, Ras Simposh, a dédicacé ce lundi 4 juillet 2022, à Ouagadougou, son premier album baptisé « La grande hémorragie ». L’album est composé de 9 titres et aborde les questions du terrorisme, de la colonisation, de la guerre et du néocolonialisme.

Inspiré par la musique depuis son enfance, Ibrahim Simporé, connu sous le nom d’artiste, Ras Simposh, a officiellement mis sur le marqué du disque, son tout premier album baptisé « La grande hémorragie ». Il s’agit d’une œuvre composée de 9 titres chantés dans un style reggae en mooré, en bambara, en français et en anglais.

Selon Ras Simposh, son album vise à dénoncer les injustices sociales en faisant une peinture de l’histoire africaine marquée depuis un moment par l’hydre terroriste dont souffrent plusieurs africains. A l’en croire, que la moitié de sa musique touche la question « du sang ».

« J’ai baptisé l’album ‘’La grande hémorragie’’ parce que le premier clip, ‘’Martyrs africains’’, aborde cette question du terrorisme ou l’éboulement du sang.  Quand je cite certaines légendes comme Thomas Sankara, Patrick Lumuba, ce sont des gens qui ont été assassinés. Certainement qu’il y a eu éboulement de sang. (…) La moitié de ma musique touche cette question de sang », a expliqué l’artiste.

« La grande hémorragie » est un album destiné à toute l’humanité, mais particulièrement aux Burkinabè, y compris les membres des groupes armés. En effet, Ras Simposh estime que l’album pourrait amener les membres des groupes armés terroristes à prendre conscience et à déposer les armes. « Je suis sûr et certain que vous Hommes de média, si vous diffusez la musique, les acteurs du sang vont abandonner leur criminalité. (…) Si les terroristes sont convaincus mentalement que ce qu’ils font n’est pas bon, ils vont déposer les armes. Et cela est une victoire plus éclatante que la violence et la force », a-t-il déclaré.

Dans le cadre de la promotion de l’album, l’artiste a annoncé l’organisation d’une tournée musicale et de concerts dans les jours à venir. « La grande hémorragie » est disponible sur le marché au prix de 5 000 F CFA.

Lazard KOLA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page