Politique : Achille Tapsoba président de « l’aile historique » du CDP suspendu 6 mois par le BPN de « l’aile futuriste »

Ce samedi 2 juillet 2022, à Ouagadougou, le Bureau politique national (BPN) de « l’aile futuriste » du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a tenu sa 72e session ordinaire.

À sa sortie du congrès, le président de « l’aile futuriste » du CDP, Eddie Komboïgo, a rassuré les militants de son parti, que les mesures seront prises afin de recevoir le récépissé du parti. « Le récépissé ne saurait rester à vie dans les mains de l’administration territoriale. Tôt ou tard, il sortira et nous connaissons les voies de recours pour avoir ce récépissé », a-t-il rassuré.

Sur la lettre d’Achille Tapsoba, président de « l’aile historique » du CDP, lettre écrite pour récuser le médiateur de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pour le Burkina Faso, Mahamadou Issoufou, Eddie Komboïgo a indiqué que la lettre en question n’engage pas le parti.

« Nous avons profité également pour présenter nos excuses parce que nous avons un militant frondeur qui avait écrit pour dire qu’il récusait le facilitateur. Ce n’est pas le CDP. Le CDP que vous avez vu aujourd’hui là (…) ce n’est pas ces genres-là. C’est un petit groupuscule qui refuse sa défaite parce qu’il a perdu au 8e congrès, elle se balade dans tous les sens », a déclaré Eddie Komboïgo.

Au cours de cette 72e session ordinaire, le BPN de « l’aile futuriste » du CDP a décidé de suspendre pour une durée de 6 mois, Achille Tapsoba et d’autres militants de « l’aile historique » du CDP, qui ne reconnaissent pas Eddie Komboïgo comme président du CDP.

Il s’agit de Salifou Sawadogo, Yaya Zougrana, Blaise Sawadogo, Segda Gerrad, Sawadogo Blandine, Topan Sané, Jean Couldiati.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page