Bobo-Dioulasso : L’ABER sensibilise les coopératives d’électricité sur le nouveau modèle de gestion des ouvrages électriques en milieu rural

Pour une gestion optimale des infrastructures électriques en milieu rural, l’Agence Burkinabè de l’Electrification Rurale (ABER) tient ce samedi 02 juillet 2022 à Bobo­-Dioulasso, le premier atelier de sensibilisation des acteurs sur la nouvelle approche de gestion des ouvrages électriques et surtout sur le processus d’opérationnalisation de celle-ci avec pour finalité, l’amélioration des services électriques en milieu rural. 

Malgré les efforts consentis dans le domaine de l’électrification rurale depuis plusieurs années, la demande d’électricité en milieu rural reste largement insatisfaite. Ainsi, pour le Directeur Général de lAgence Burkinabè de l’Electrification Rurale (ABER), Ismaël S. Nacoulma, il urge de repenser l’intervention des différents acteurs pour un meilleur approvisionnement de qualité et en quantité en milieu rural.

« L’objectif de la rencontre d’aujourd’hui, comme vous le savez, est de faire l’état des lieux de l’intervention des COOPEL dans leurs communautés respectives et présenter la nouvelle approche retenue en vue d’une amélioration du service public de l’électricité au profit des populations rurales », a indiqué Ismaël S. Nacoulma tout en précisant que l’ambition de cette nouvelle dynamique est d’atteindre au moins 50 % de taux d’électrification rurale d’ici 2025.

Pour Laurencia Napon/Sanou, conseillère technique du Gouverneur de la région des Hauts-Bassin, représentant le Gouverneur, président de l’atelier, l’action de l’ABER sonne comme une continuation des efforts du gouvernement.

« Il y a bien longtemps que notre pays s’est engagé dans un processus de redynamisation des secteurs de développement et celui de l’énergie constitue l’un des principaux domaines dans lequel des reformes sont continuellement opérées dans l’optique de satisfaire l’ensemble des populations, et surtout celles vivant en milieu rural qui sont aujourd’hui les cibles privilégiées des actions du gouvernement », a-t-elle souligné.

En rappel, les participants à cet atelier sont issus des Coopératives d’Electricité (COOPEL) des régions des Hauts-Bassins, de la Boucle du Mouhoun, des Cascades et du Sud-Ouest. La cérémonie d’ouverture s’est tenue dans l’enceinte de la Maison de la Culture Anselme Titiama Sanon.

Moriba KEITA (Correspondance particulière)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page