Antenne vacances : La 22e édition de l’émission officiellement lancée

Le lancement officiel de la 22e édition du jeu radiophonique « Antenne vacances » de Radio Burkina a eu lieu ce samedi 2 juillet 2022 à Ouagadougou.

La 22e édition du jeu radiophonique Antenne vacances de Radio Burkina a débuté ce 2 juillet 2022. Elle prendra en compte des compétiteurs de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Tenkodogo, Koudougou, Dédougou, Manga et Pô. La finale est prévue pour septembre 2022, selon Issa Napon, animateur de l’émission.

Dans la pratique, les compétiteurs à ce jeu sont soumis à des séries de questions de culture générale sur le Burkina Faso et sur le plan international, selon Issa Napon. Cela permet aux auditeurs de l’émission de mieux connaître le Burkina Faso et aux organisateurs de dénicher « le crack de l’année », à l’en croire.

« Nous avons constaté lors des premières éditions d’Antenne vacances que les gens sont très forts quand il s’agit de parler de tout ce qui concerne l’extérieur. Quand on veut poser des questions sur les connaissances de notre pays, c’était des zéros points », s’est-il expliqué.

« Des émissions d’éducation pour nourrir l’esprit »

On note qu’Antenne vacances fait son retour après deux années d’interruption et « cette fois-ci, c’est la bonne » selon l’animateur. Ce lancement intervient aussi en période de vacances et ce n’est pas un hasard selon Nicolas Zigani, le Directeur de Radio Burkina. « On a mis ça surtout pendant les vacances parce que c’est à ce moment qu’on peut mobiliser les élèves, les étudiants et les travailleurs », a-t-il indiqué.

Ousséni Zion a été le champion de la première manche de cette édition. « Je trouve que c’était quand même bien puisqu’à Antenne vacances, quand on vient, on apprend toujours. Raison pour laquelle je viens participer », a-t-il laissé entendre. Du reste, il s’est fixé l’objectif de remporter la compétition d’Antenne vacances 2022.

« J’appelle les autorités à comprendre qu’il y a de ses émissions qui sont des émissions d’éducation » (Issa Napon) ©Faso7

Par ailleurs, Issa Napon a tenu à lancer un plaidoyer à l’endroit des autorités afin qu’elles stimulent les émissions d’éducation.

« J’appelle les autorités à comprendre qu’il y a de ses émissions qui sont des émissions d’éducation pour nourrir l’esprit, pour permettre aux jeunes de passer des tests, de les gagner et demain, d’être ailleurs et de relever le drapeau du Burkina Faso (…). Quand on se comprend et qu’on se soutient, main dans la main, on peut produire des jeunes qui ne seront pas dans la drogue, qui ne seront pas dans des affaires illicites ou non-louables, mais qui seront des jeunes qui vont apporter du bien au Burkina Faso », a-t-il déclaré.

Pour l’histoire, cette émission existe depuis 1998.

Joël THIOMBIANO (stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page