Marathon des échangeurs 2022 : Yamputi Malam du Ghana arrive premier en 2h48mn32s

Le Ghanéen Yampouti Malam est le vainqueur de la quatrième édition du marathon des échangeurs, organisé par la télévision BF1. Le coureur a bouclé le circuit de 42 Km en 2h48mn32s. Il est suivi de Raja Lagblé et de Frimpong Kouabéna.

Le Ghanéen Yamputi Malam succède à l’Ivoirien Soumaïla Traoré après avoir parcouru le circuit de 42 km reliant les échangeurs de Ouagadougou en 2h48mn32s. Il remporte la somme de 1 000 000 FCFA.

Pour Yamputi Malam, sa victoire est juste la récompense du travail abattu pendant les entraînements.

« Je me suis donné à fond pendant les entraînements. Je ne pensais pas gagner. J’espérais un podium mais cette victoire est une juste récompense. Je suis satisfait et content », s’est-il exprimé.

Du côté des dames, la victoire est revenue à la Béninoise Djerikou Bentille. Elle remporte ainsi sa troisième victoire consécutive du marathon des échangeurs. Elle est suivie par Ballo Justine deuxième et Salifatou Moro troisième. Comme récompense, Djerikou Bentille repart avec la somme de 750 000 FCFA.

« Je suis venu pour gagner et j’ai gagné. Je suis ravi de marquer cette compétition de mon empreinte. C’est la troisième fois que je gagne et j’espère gagner l’an prochain aussi », a-t-elle laissé entendre.

Chez les amateurs, la distance de 10 Km a été remportée par Romain Nikiema chez les hommes. Il repart avec la somme de 150 000 FCFA.

Du côté des filles, c’est Sibidou Nikiema qui a remporté le premier prix de 100 000 FCFA.

Pour ce qui est du circuit de 21 km qui concerne les coureurs semi-professionnels, c’est Boubakar Sidiki Nebié chez les hommes qui est arrivé premier. Il remporte la somme de 250 000 FCFA. Du côté des dames, c’est Marie Aude Saboué qui est arrivée en tête. Elle est repartie avec un chèque de 150 000 FCFA.

En attendant la prochaine édition du marathon des échangeurs en 2023, le Directeur Général de la télévision BF1 a marqué sa satisfaction quant à la tenue de cette édition du marathon.

« Cette édition s’est déroulée sans problème et nous sommes satisfaits. Le bébé a grandi et nous avons un marathon qui respecte les normes internationales. À l’arrivée, tous s’est bien passé. Les compétiteurs ont reçu leurs prix.

Nous avons tenu à travers cette édition faire la promotion d’une thématique qui nous tenait à cœur. Il s’agit de la cohésion sociale », s’est exprimé Issoufou Saré.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page