Lutte contre le terrorisme : Le Chef d’Etat-major Général des Armées du Burkina Faso en visite au Mali

Le Colonel-major David Kabré, Chef d’Etat-major Général des Armées du Burkina Faso a été reçu en audience par son homologue malien, le Général de Division Oumar Diarra, le jeudi 23 juin 2022, rapporte le site officiel des Forces armées maliennes (FAMA).

« Avant la séance du travail, le Chef d’Etat-major Général des Armées du Burkina Faso a reçu les honneurs militaires dans l’enceinte de l’EMGA par un piqué d’honneur Il était accompagné de son Commandant des Opérations du Théâtre National (COTN), le Lieutenant-Colonel Bamouni Didier, de son chef de division opération, le Lieutenant-Colonel Céleste Coulibaly et de son chef de division renseignement, le Lieutenant-Colonel Bognini François », apprend-on du communiqué des FAMa.

Selon la même source, les deux CMGA se sont retrouvés à huis clos avant la séance de travail dans une salle de réunion qui s’est tenue  en présence du Chef d’Etat-major de l’Armée de l’air malien, le Général de Brigade Alou Boï Diarra, le CEMGA adjoint, le Général de Brigade Ousmane Wélé et plusieurs Sous-CEM de l’Etat-major Général des Armées. « C’était une visite de prise de contact portée sur la coopération bilatérale, les questions sécuritaires et la lutte contre le terrorisme transfrontalier. Le Général Oumar DIARRA a fait un exposé sur la situation sécuritaire du Mali après avoir salué la délégation et le dynamisme de la coopération entre les deux pays », peut-on lire dans le communiqué des FAMa.

Par ailleurs, il ressort qu’au cours de la rencontre, le Colonel Major David Kabré a présenté les condoléances du peuple Burkinabè au peuple Malien pour les tueries à Diallasagou dans le cercle de Bankass où 132 maliens ont perdu la vie, selon le site officiel des FAMA. « Il a salué également le président de la transition et les autorités militaires pour cette rencontre entre les deux armées en vue d’une coopération pour la sécurité des populations victimes du terrorisme dans nos pays respectifs. Il a été surtout question de consolider la coopération entre les deux armées et de mutualiser les efforts dans un cadre légal pour lutter efficacement contre le terrorisme transfrontalier », selon le communiqué.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page