Burkina Faso : L’ONG Terre des Hommes veut réduire la mortalité néonatale et infantile

L’ONG Terre des Hommes Lausanne a organisé ce mardi 21 juin 2022, à Ouagadougou, une rencontre d’information et d’échanges autour du projet « Améliorer de l’Identification des Détresses Respiratoires (AIRE) » chez l’enfant de moins de 5 ans. Cette activité a pour objectif d’échanger avec les médias afin de les engager à contribuer au plaidoyer pour l’adoption de l’outil des oxymètres de pouls dans les CSPS au Burkina Faso.

Afin de contribuer à la baisse de la mortalité infantile des moins de 5 ans au Burkina Faso, l’ONG Terre des Hommes Lausanne a conduit un projet dénommé « Améliorer de l’identification de détresse respiratoires de l’enfant (AIRE) » depuis 2019 dans deux districts sanitaires (Dédougou et Boromo, Ndlr) de la région de la Boucle du Mouhoun .

Selon Moussa Kinda, représentant de la Directrice de la Direction de la Santé de la Famille, en dépit des progrès réalisés dans la gestion de la santé infantile dans le monde, « en 2017, 5,4 millions d’enfants sont morts avant leur 5e anniversaire ».

« Les principales causes de décès dans le monde restent la pneumonie avec un pourcentage de 24%, la diarrhée avec 15% et le paludisme avec 9% chez les enfants de 1 à 59 mois » a-t-il affirmé.

Moussa Kinda a indiqué qu’en « 2017, 5,4 millions d’enfants sont morts avant leur 5e anniversaire ».

C’est pourquoi le projet, « Améliorer de l’identification de détresse respiratoires de l’enfant (AIRE) » a été initié par un consortium et instituts de recherche dont l’ONG ALIMA a le lead et l’ONG SOLTIS et Terre des Hommes pour le Burkina. Il y a également des partenaires qui sont des instituts de recherches que sont, l’IRCM de Toulouse, l’IRD Bordeaux et PACSI de Côte d’Ivoire.

Selon lui, l’objectif du projet est « l’identification de la détresse respiratoire chez les enfants de moins de 5 ans ».

Il a ajouté que l’adoption de l’utilisation de l’Oxymètre de pouls dans tous les centres de santé de promotion sociale du territoire nécessite l’engagement du ministère en charge de la santé, de la société civile et des partenaires techniques et financiers.

Le Chef de projet AIRE, Adama Hema a laissé entendre que le projet consiste principalement à expérimenter l’utilisation de l’oxymètre de pouls dans les formations sanitaires périphériques de façon expérimentale au niveau du district sanitaire de Dédougou et de Boromo pour la région de la Boucle du Mouhoun. « Dans ces 4 pays, on a observé que la mortalité infantile était élevée et l’expérimentation de l’oxymètre de pouls va permettre de réduire cette mortalité à travers la réduction de la mortalité liée  à la pneumonie », a-t-il expliqué.

Le coordonnateur de projet AIRE,  Adama Hema a fait savoir l’oxymètre de pouls est gratuit.

L’oxymètre de pouls est donné à la formation sanitaire pour préciser son diagnostic. « Ce n’est pas payant. C’est gratuit. Nous voulons insister pour qu’il soit utilisé pour que les cas hypoxémiques ne passent pas inaperçus », a précisé le coordonnateur du projet.

Financé par UNITAID à hauteur de 14 928 0929 de dollars, le projet AIRE entend contribuer à la réduction de la mortalité infantile en Afrique de l’Ouest en accélérant la mise à disposition, l’adoption de l’oxymètre de pouls (OP) intégré à la consultation PCIME, au niveau du centre de santé et de promotion sociale au Burkina Faso, au Mali, au Niger et en Guinée Conakry.

Des exemples d’oxymètre de pouls (OP) mis à la disposition des agents dans les CSPS.

Au Burkina Faso, il est mis en œuvre dans les districts sanitaires de Dédougou et de Boromo par l’ONG Terre des Hommes Lausanne (TdH).

Il est à noter que la rencontre d’information et d’échanges autour du projet « Améliorer de l’Identification des Détresses Respiratoires » chez l’enfant de moins de 5ans est aussi un atelier de plaidoyer afin que l’Etat prenne la relève pour aller à l’échelle nationale, à la fin du projet, le 31 décembre 2022.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page