L’œuf clair : Comprendre le phénomène !

Ceci est une tribune du Pr Charlemagne Ouédraogo, Gynécologue Obstétricien, sur le phénomène de l’œuf blanc.

 

 »Désolé Madame, vous êtes enceinte mais ce n’est pas une bonne grossesse. Le sac est vide, il n’y a pas d’embryon. En gynécologie on parle d’œuf clair dans votre cas ».

D’un air surpris et triste, souvent des larmes aux yeux, elle vous demande Docteur, comment cela peut-il être possible ? Voici un phénomène qui est assez fréquent dans notre pratique et qui attriste les femmes. C’est un évènement difficile à vivre pour le couple surtout s’il est en quête d’un enfant. C’est une épreuve psychologique. L’œuf clair, il est important de comprendre le phénomène !

Par définition, l’œuf clair ou  »œuf blanc » est un ovule fécondé par un spermatozoïde normalement implanté dans la cavité utérine, mais qui n’entame pas le processus de division cellulaire, qui doit mener à la formation de l’embryon. En termes simples, l’œuf est vide. Il ne comporte pas d’embryon. L’œuf s’installe dans l’utérus mais n’évolue pas.

L’œuf clair est une maladie qui se caractérise par le développement d’un sac gestationnel sans embryon. Pas de battement cardiaque. Un trouble qui se produit lorsque l’embryon ne se développe pas ou cesse de se développer.

Le problème est généralement détecté dans les premières semaines de grossesse lors d’une échographie. Souvent, plusieurs échographies sont nécessaires pour parvenir au diagnostic. L’œuf clair mène à une fausse couche. Si la date des dernières règles utilisée pour le calcul de l’âge de la grossesse est exacte, et si jusqu’à 11 semaines d’aménorrhée il n’y a pas d’embryon dans l’œuf (2 mois de grossesse), eh bien, le diagnostic d’œuf clair ne fait plus de doute.

Les causes de l’œuf clair sont méconnues mais si la cellule œuf présente une anomalie chromosomique, cela peut engendrer un œuf clair. On peut comprendre cela aussi par l’élimination d’un œuf de mauvaise qualité par l’organisme, un défaut dans la rencontre entre les spermatozoïdes et l’ovule. Des causes hormonales également peuvent expliquer l’œuf clair.

Les symptômes sont identiques à ceux d’une grossesse normale: absence des règles, nausées, vomissements etc. Seule une échographie permet de constater l’anomalie.

Il arrive que plusieurs œufs clairs coexistent dans l’utérus. Un embryon viable aussi peut être à côté d’un œuf clair.

Que faire ?

Lorsque ce type de grossesse est diagnostiqué, le spécialiste peut attendre quelques jours pour voir si l’organisme va l’éliminer. L’œuf clair peut s’évacuer tout seul avec des saignements comparables aux règles.

Lorsqu’il y a décision d’intervenir, la voie à suivre peut être médicamenteuse ou mécanique.

L’impact psychologique de la femme est à prendre en compte surtout dans un contexte d’hypofertilité.

Il y a de l’espoir

Après un œuf clair, la femme peut retomber enceinte sans problème. Les cas de récidive sont moins fréquents. La gravité de l’œuf clair est vraiment moindre. L’épreuve difficile, c’est la fausse couche et il faut aider la femme à se remettre.

Pr Charlemagne Ouédraogo

Gynécologue Obstétricien

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page