Burkina Faso : La CEDEAO remet plus de 6000 tonnes vivres au profit des populations vulnérables

 Le président de la commission de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), Jean-Claude Kassi Brou a procédé ce vendredi 17 juin 2022, à Ouagadougou, à la remise de 6579,5 tonnes de vivres au profit des populations vulnérables du Burkina  Faso.

Le ministre en charge de l’agriculture, Delwendé Innocent Kiba a reçu les vivres, en présence de sa collègue en charge du genre et de la famille, Salimata Nebié/Conombo.

Il s’agit d’un geste de solidarité à l’endroit de la population burkinabè, selon Jean-Claude Kassi Brou.  »Quand un pays a une situation difficile, il fait une demande et sur la base de cette demande et sur la base de l’analyse qui est faite, la CEDEAO utilise ses stocks de réserves pour venir en soutien au pays« , a-t-il indiqué.

Recevant les vivres, le ministre en charge de l’agriculture, Delwendé Innocent Kiba a indiqué qu’il s’agit d’un prêt qui sera remboursé d’ici fin mars 2023. A cet effet, il a ajouté que ces céréales vont couvrir 65% du volume demandé par le gouvernement.

 »On avait demandé 10 000  tonnes et la CEDEAO a accordé bien-sûr un prêt de 6579,5 tonnes de vivres. Il faut aussi préciser que ce prêt va être remboursé grain pour grain d’ici fin mars 2023 », s’est-il exprimé.

Tout en remerciant la CEDEAO, Delwendé Innocent Kiba a laissé entendre que ces vivres seront répartis dans les  »boutiques témoins » pour que les personnes vulnérables puissent acheter à un prix social.  »Nous avons tout un dispositif de réponse à la sécurité alimentaire et qui va passer bien-sûr par la vente à prix social des vivres que nous avons reçu au niveau des différentes boutiques que nous appelons régulièrement boutiques témoins, qui va permettre aux plus vulnérables de pouvoir avoir accès à ces vivres-là’‘, a-t-il déclaré.

Mobilisé grâce au soutien financier de l’Union européenne et estimé à 2 302 825 000 FCFA, ce stock  est destiné à environ 132 000 personnes, soit 22 000 ménages vulnérables, selon une note du ministère de l’agriculture. 

Lazard KOLA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page