L’Ordre des Ingénieurs en Génie Civil du Burkina Faso va commémorer ses 10 ans d’existence du 23 au 25 juin 2022

L’Ordre des Ingénieurs en génie civil du Burkina Faso (OIGC-BF) a animé une conférence de presse ce jeudi 16 juin 2022, à Ouagadougou. Il était question pour ces ingénieurs de présenter les couleurs de la commémoration des 10 ans d’existence de l’OIGC-BF prévue pour se tenir du 23 au 25 juin 2022 à Ouagadougou.

« Exercice de la profession d’ingénieur en génie civil au Burkina Faso, enjeux et défis », c’est sous ce thème que se tiendra la commémoration des 10 années d’existence de l’Ordre des Ingénieurs en génie civil du Burkina Faso.

Selon le vice-président de l’OIGC-BF, l’ingénieur Eustache Maurice Yaguibou, la commémoration des 10 ans d’anniversaire de l’ordre des ingénieurs va se tenir durant trois jours à Ouagadougou et sera le lieu pour lui et ses confrères d’avoir un regard sur leur métier afin de penser à son avenir. « Il nous parait important de faire une introspection pour mieux envisager l’avenir de la profession d’ingénieur en génie civil au Burkina Faso », s’est-il exprimé.

Par ailleurs, le président de l’OIGC-BF a indiqué que plusieurs ingénieurs du Burkina Faso et d’autres pays prendront part à la commémoration. des communications seront faites durant cette activité. Il s’agira de revenir sur l’exercice de la profession d’ingénieur, la formation des ingénieurs en génie civil, les femmes dans le métier d’ingénieur et la qualité des matériaux de construction.

« Ce que nous sommes en train de mettre en place, c’est pour arriver à mettre fin à l’exercice illégal de la profession. En faisant en sorte que ceux qui ont les compétences pour exercer le métier d’ingénieur puissent être conformes à la loi en s’inscrivant au tableau de l’ordre », a-t-il laissé entendre.

Une interpellation à la création d’un centre de référence de formation des ingénieurs

Par ailleurs, Eustache Maurice Yaguibou a ajouté que d’autres activités seront également menées.  Il s’agit de mettre à jour le tableau de l’ordre, de faire respecter les conditions d’exercice de la profession et de renforcer les capacités de ses membres par des sessions de formation. Aussi, l’élaboration d’un projet de décret pour la catégorisation et la tarification des prestations des ingénieurs est une activité qui va se tenir durant cette commémoration.

« Nous allons créer un centre de référence qui permettra tout simplement à nos confrères de pouvoir se retrouver là-bas pour réfléchir et mener des projets. Mais en même temps, ce centre de référence permettra aux autres établissements de formation d’ingénieurs de pouvoir s’inspirer de ce que nous allons faire dans ce centre pour tirer la profession vers le haut », a ajouté le président de l’OIGC-BF.

Il faut noter que l’Ordre des ingénieurs en génie civil du Burkina Faso est une organisation à caractère professionnel dont la mission est entre autres de veiller en permanence au respect des règles et conditions de l’exercice de la profession, d’œuvrer au développement continu de la profession, au perfectionnement professionnel de ses membres et à l’encadrement des stagiaires.

Lazard KOLA
Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page