Drame de Seytenga : Le nombre de déplacés internes à Dori passe à plus de 8 000 (CONASUR)

Le nombre de déplacés internes enregistrés à Dori à la date du 14 juin 2022 s’élève à 8 323 personnes, soit 5 000 de plus depuis le dernier décompte en date du 13 juin 2022 à 17h,  selon le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR). 

Plus de 60% des déplacés sont des enfants  et plus de 21% sont des femmes. Les hommes représentent 16,98% des effectifs dénombrés par le CONASUR ce 14 juin à 17h.  

Les déplacés internes proviennent de 21 villages, majoritairement de Seytenga (75,07%). Le CONASUR informe que le dénombrement continue.

Pour rappel, dans la nuit du 11 au 12 juin 2022, des hommes armés ont attaqué Seytenga dans le Sahel, faisant 79 morts, selon le dernier bilan provisoire donné par le gouvernement. Ces incidents ont provoqué le déplacement des populations vers Dori. Elles étaient au nombre de 3 490 à la date du 13 juin 2022.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page