Burkina Faso : Idrissa Nogo condamné pour diffamation sur l’ancien ministre Harouna Kaboré

Idrissa Nogo a été déclaré ce 7 juin 2022 coupable de faits de diffamation à l’encontre de l’ancien ministre du commerce Harouna Kaboré.  Il a été condamné à payer 2 millions de francs CFA d’amende assortie de sursis et 1 million de francs CFA au titre de dommages et intérêts.

Dans une vidéo de l’émission « 7 Afrique » du 30 janvier 2022 de la Télé LCA , le  Idrissa Nogo, chroniqueur dans l’émission,  a notamment accusé  l’ancien ministre du commerce Harouna Kaboré,  l’ancien Directeur de cabinet de Roch Kaboré, Seydou Zagré et l’ancien Ministre de l’agriculture Moussa Kaboré de plusieurs faits. Il s’agit du plagiat du SITA de l’ancien député Abdoulaye Mossé pour créer le SICOT, d’un détournement d’une usine d’anacarde prévue pour être réalisée dans les Hauts-Bassins au profit du Centre-Ouest et enfin de l’existence d’un fonds douteux de plusieurs milliards de francs CFA  au ministère du commerce dont Harouna Kaboré avait la charge. 

Dans cette vidéo, le sieur Nogo affirme détenir des preuves accablant les concernés. Mais au procès intenté par Harouna Kaboré, Idrissa Nogo, pour sa défense,  avait laissé entendre devant le juge que sa profession de journaliste constituait une preuve suffisante.  

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page