Francis Kéré fait ambassadeur par le gouvernement burkinabè

L’architecte burkinabè Diébédo Francis Kéré a été honoré ce jeudi 2 juin 2022 à Ouagadougou pour l’obtention du prix Nobel de l’Architecture 2022. Le lauréat du prix « Pritzker 2022 » a été érigé, lors d’une cérémonie d’hommage, au rang « d’ambassadeur de bonne volonté du Burkina pour la protection et la valorisation du patrimoine culturel bâti ».

Premier Africain à recevoir le « Prix Pritzker », Diébédo Francis Kéré a été magnifié ce 2 juin 2022, par les autorités gouvernementales de son pays, pour ses efforts dans le domaine de l’architecture.

Lauréat de ce prix à 57 ans, il a laissé entendre que ceux qui ont reçu le prix Pritzker avant lui, ont tous plus de 80 ans. Selon lui, c’est l’amour de la patrie qui l’a fait revenir au Burkina Faso. « J’aime bien ce pays. C’est pourquoi je suis venu. J’ai commencé à travailler au village pour soutenir le gouvernement en créant des infrastructures. Je suis venu pour construire une école afin que les enfants puissent rester au village pour apprendre à lire et à écrire », a-t-il laissé entendre.

A en croire Valérie Kaboré, Ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, c’est par sa touche spécifique dans son domaine que Francis Kéré s’est vu gratifier. « Récompensé par la plus haute distinction dans ce domaine d’excellence depuis le 15 mars 2022, les créations audacieuses de Francis Kéré allient écologie et transformation des communautés locales. Ainsi, il s’est forgé un style dont il est le seul à avoir le secret au point que les organisateurs du prix ont reconnu son ingénierie qui consiste à l’utilisation intelligente de matériaux locaux pour s’adapter et répondre au climat naturel », a-t-elle expliqué.

Pour sa part, le ministre en charge de l’Urbanisme, Boukary Savadogo, a fait savoir que l’architecte burkinabè est un symbole pour le « Pays des Hommes intègres ».

« C’est un monument, c’est un espoir pour la jeunesse burkinabè ou tout le peuple burkinabè », a déclaré le ministre avant de demander au « Prix Pritzker 2022 » de tenir compte de la jeunesse burkinabè qui constitue « l’espoir du pays », partout où il se rendra.

Lire aussiPrix d’Architecture 2022 : Francis Kéré fait Commandeur de l’ordre de l’Etalon

Elisé SOME

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page