Chirurgie Maxillo-Faciale : Une soixantaine de patients vont retrouver le sourire grâce au CHU de Bogodogo et La Chaîne de l’espoir

Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Bogodogo a procédé au lancement d’une campagne de chirurgie maxillo-faciale ce jeudi 2 juin 2022. Cette opération se teint avec l‘accompagnement de l’ONG La Chaîne de l’espoir. Au total, ce sont une soixantaine de patients qui va bénéficier de soins gratuits, et ce, du 1er au 10 juin 2022 au sein du CHU de Bogodogo.

Donner le sourire aux patients, c’est l’objectif visé par le CHU de Bogodogo avec l’accompagnement de l’ONG La Chaîne de l’espoir. Et pour arriver à atteindre ce but, le centre hospitalier a démarré une campagne de chirurgie maxillo-faciale des patients.

Les officiels à la cérémonie de lacement de la campagne ©Faso7

Selon le directeur général du CHU de Bogodogo, Seydou Nombré, la présente opération veut offrir une chance aux patients les plus défavorisés qui souffrent des séquelles de brulures, du noma, des fentes faciales, des pathologies de la bouche et de la face, d’être pris en charge.

Il a indiqué que le CHU de Bogodogo « a fait de la chirurgie réparatrice une priorité ». Le lancement de la campagne vient alors à point nommé selon ses propos. « Nous avons déjà commencé à recevoir les patients depuis le 1er. C’est avec l’accompagnement de l’ONG La Chaîne de l’espoir qui facilite l’accessibilité financière », a-t-il dit.

Il faut noter que cette opération est la suite d’une première partie qui s’est tenue en janvier 2022. Elle a débuté le 1er juin 2022 et va se poursuivre jusqu’au 10 juin 2022. Elle permettra par ailleurs de prendre en charge une soixantaine de patients.

Des enfants attendant d’être pris en charge dans le cadre de la campagne ©Faso7

La présente campagne s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet de prévention et de prise en charge intégrée du noma et des pathologies maxillo-faciale piloté par l’ONG La Chaîne de l’espoir. Aissata Tall, chef de mission de La Chaîne de l’espoir au Burkina Faso, pour sa part, est revenue sur les critères d’éligibilité.

« Les patients éligibles, c’est tous ceux qui se présentent et qui sont opérables par les équipes présentes. C’est une opération qui est financée à 100% par La Chaîne de l’espoir qui apporte du matériel, des équipements et qui couvre aussi  les frais opératoires », a-t-elle déclaré.

Une partie de l’équipe du Dr Léticia Tiendrébeogo/Ouédraogo ©Faso7

Pour une chirurgie maxillo-faciale, le coût varie entre 130 000 FCFA et 250 000 F CFA par patient en fonction des cas. Pour cette campagne, la chef de service de la stomatologie et chirurgie maxillo-faciale du CHU de Bogodogo, Dr Léticia Tiendrébeogo/Ouédraogo est revenue sur les pathologies prises en charge.

Il s’agit notamment de séquelles de noma et de brûlures, les fentes et d’autres pathologies en fonction de l’éligibilité du patient. Elle a aussi ajouté que les tumeurs faciales et les pathologies buccodentaires sont également dans la fourchette.

Du côté des patients, la tenue de cette campagne est bien appréciée. Pour Roukiétou Traoré, une patiente avec des séquelles du noma, le geste de l’ONG La Chaîne de l’espoir va les aider. « C’est très bien que cette campagne se tiennent. Ça va nous aider à nous soigner. Avant, c’était vraiment pénible », a-t-elle glissé.

Basile SAMA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page