Chemin de fer Ouagadougou – Abidjan : Bientôt, SITARAIL recevra sa commande d’engin de maintenance de la voie ferrée

La nouvelle bourreuse – niveleuse – dresseuse de SITARAIL lui a été présentée le 1er juin 2022, lors de la 28ème édition du Salon international de la Technologie de la Voie ferrée (IAF) à Münster en Allemagne.

Cet engin de travaux ferroviaires est essentiel au bon positionnement de la voie et au compactage du ballast sous les traverses afin de rétablir les meilleurs paramètres de la voie ferrée. Cette nouvelle bourreuse est dotée d’une technologie de dernière génération qui permet une cadence de traitement des traverses plus élevée ainsi qu’une meilleure précision lors des opérations de maintenance de la voie ferrée.

En mi-juillet, l’engin sera transporté sur un plateau de semi-remorque par convoi exceptionnel depuis l’usine de fabrication à Linz, en Autriche, jusqu’au port d’Hambourg, en Allemagne puis acheminé au port d’Abidjan d’où il sera déchargé avant d’être livré aux ateliers de SITARAIL, courant octobre 2022

Selon le Directeur Général de SITARAIL, Quentin GERARD, qui a pris part audit salon, « la réception de cette nouvelle bourreuse ultra-moderne marque une étape importante dans la consolidation de l’expertise de SITARAIL sur le terrain et notamment dans l’entretien de la voie ferrée. Il s’agit d’une fabrication sur-mesure qui tient compte des spécificités techniques du réseau ferroviaire Abidjan – Ouagadougou qui s’étend sur plus de 1 155 kilomètres ».

Par ailleurs, les responsables de SITARAIL ont indiqué que cette commande inclut la mise en service de l’engin et la formation des agents de SITARAIL, par le fabriquant, pour l’utilisation et la maintenance de cet outil moderne. A cet effet, une équipe technique composée de 10 personnes suivra une formation dans l’usine de fabrication de la bourreuse à Linz du 13 au 25 juin 2022.

En rappel, SITARAIL avait annoncé, courant avril 2022, avoir passé une commande auprès de la société autrichienne « Plasser & Theurer », spécialiste mondialement connu dans le domaine ferroviaire, pour la fabrication d’une bourreuse-niveleuse-dresseuse d’une valeur d’environ 2 milliards de FCFA.

Source : SITARAIL

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page