Chronique judiciaire : Un homme poignarde mortellement son frère dans le dos

SS est célibataire et père d’un enfant. Il est né en 1984 en Côte D’ivoire.  Orpailleur de son état, il est burkinabè domicilié à Koumbri.

 Il lui est reproché d’avoir volontairement causé des blessures sur la personne de S.M à l’aide d’un couteau. Les faits se seraient déroulés le 29 janvier 2022. La victime a succombé à ses blessures.  Appelé à la barre,  SS  n’a pas hésité à reconnaître les faits.

Selon le prévenu, il y avait une mésentente entre la victime et lui. Il ajoute que la victime, qui est son frère, a pris sa fille adoptive pour donner en mariage sans son consentement. Ce qui a entraîné un conflit entre eux et il l’a poignardé au dos avec un couteau de cuisine. Il  dit regretter la disparition de son frère.

Le procureur, après avoir analysé les réponses aux questions,  demande au tribunal de déclarer le prévenu coupable des faits de coups mortels à lui reprochés. Il requiert une peine d’emprisonnement de 7 ans dont 5 ans ferme à son encontre.

Le tribunal a condamné l’accusé  à 7 ans d’emprisonnement, dont 4 ans ferme, plus une amende d’un  million assortie de sursis.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page