Burkina Faso : Oxfam échange avec des journalistes sur la visibilité de ses projets et programmes

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa stratégie 2021-2025 qui vise à contribuer à la réduction des inégalités au Burkina Faso, Oxfam a initié un atelier d’échange avec les professionnels des médias du mercredi 18 au 19 mai 2022 à Koudougou. A travers cette rencontre, l’ONG veut présenter les problématiques d’intervention d’Oxfam et améliorer la collaboration entre Oxfam et les réseaux des journalistes.

Contribuer à renforcer la visibilité des programmes et des campagnes d’Oxfam au Burkina Faso est le but visé par le présent atelier qui regroupe une trentaine de participants dans la ville du « Cavalier rouge ». Pour Oxfam, cette rencontre est « importante » et doit aboutir à des pistes de collaboration.

Détaillant l’intervention de Oxfam, Haoua Ouattara, responsable Planification et suivi-évaluation a indiqué que l’ONG intervient dans 90 pays à travers 20 bureaux affiliés. Au Burkina Faso, Oxfam intervint depuis maintenant plusieurs décennies.

 … réduire les inégalités et la pauvreté

« Elle œuvre aux côtés des organisations locales partenaires et des alliés en faveur d’une vie digne des populations pauvres », a-t-elle expliqué. Selon les propos de Haoua Ouattara, la vision de Oxfam est d’aboutir à une société juste, plus équitable et inclusive.

Et pour y arriver, l’ONG utilise une approche sensible au genre et au conflit tout en œuvrant pour la promotion de la justice entre les sexes. De façon plus détaillée, elle entend réaliser sa vision en axant ses interventions sur 3 objectifs pays.

Les attentes de Oxfam au « pays des Hommes intègres » sont de réduire les inégalités et la pauvreté, réduire l’impact du changement climatique et renforcer la cohésion sociale. Dans cette logique, l’ONG travaille en partenariat avec plusieurs organisations locales, investie de manière adéquate et s’assure que ses programmes ne nuisent pas.

Il faut cependant noter que c’est à travers 3 programmes que Oxfam intervient au Burkina Faso. Revenant sur l’importance de financer les structures locales, les experts de l’ONG ont laissé entendre que c’est dans une logique de transfert de compétences aux organisations locales.

L’un des 3 programmes de Oxfam est celui du domaine humanitaire. Sur cette question, il faut retenir que le Burkina Faso, en proie à l’hydre terroriste, connait de nombreuses causes qui peuvent conduire à une urgence humanitaire.

2,5 à 3 millions de personnes seraient exposées à l’insécurité alimentaire

Elle entend alors apporter des réponses humanitaires aux populations vulnérables partout dans le pays. En effet, entre 2,5 à 3 millions de personnes seraient exposées à l’insécurité alimentaire d’ici la période de soudure. Cette situation présente l’urgence à intervenir dans le domaine humanitaire.

Dans son programme humanitaire, Oxfam intervient dans l’accès à l’eau et l’assainissement, la sécurité alimentaire, la résilience et la construction de la paix. Pour ce programme, 5 régions sont touchées. Il s’agit de la région du Sahel, le Centre-Nord, le Nord, le Centre et les Cascades.

Dans sa mise en œuvre, le programme a engrangé des acquis. On peut citer, entre autres, la réalisation de forages, la distribution de vivres, les cash transferts et la lutte contre l’impact des changements climatiques.

Basile SAMA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page