Burkina Faso: L’augmentation du prix du carburant fait grimper le coût du transport en commun

Au lendemain de l’augmentation du prix du carburant, les sociétés de transport en commun ont augmenté le prix du ticket de voyage dans les différentes villes. Entre surprise et mécontentement, des citoyens s’expriment.

La Société de Transport Aorema et Frères (STAF) a augmenté le prix du transport dans ses différentes gares, au regard de la hausse du prix des hydrocarbures. A STAF Gounghin, le constat est clair. Une augmentation de 20% sur le prix des tickets sur toutes les destinations.

Le trajet Ouaga-Fada est désormais à 6000 F CFA au lieu de 5000 F CFA, soit une hausse de 1000 F CFA.  Le trajet Ouaga-Bobo est aussi passé de 6000 F CFA à  7000 F CFA. Pour Ouaga-Gaoua, il faut débourser 8500 F CFA au lieu de 7000 F CFA et le prix du ticket pour la route Ouaga-Ouahigouya est désormais de 3500 F CFA au lieu de 3000 F CFA.

«Pour un citoyen comme moi, ce n’est pas facile»

A la gare STAF de Gounghin, un des convoyeurs indique que cette augmentation était prévisible. « Le prix du gasoil a augmenté donc ce qui justifie cette augmentation », déclare-t-il.

Les clients, quant à eux, sont stupéfaits. Ils n’en reviennent pas. Un voyageur à destination de Boromo se confie. « Je viens de constater que le prix a augmenté. Boromo-Ouaga est devenu 3500 F CFA alors que c’était 3000 F CFA. Pour un citoyen comme moi, ce n’est pas facile. Il faut revoir », se plaint-il.

Un autre voyageur à destination de Gaoua se demande s’il pourra continuer à effectuer ses déplacements. « C’est devenu trop cher. Pourtant, le salaire n’a pas augmenté. Est-ce qu’on va s’en sortir ? », interroge-t-il.

A la société de Transport Sana Rasmané (TSR), le constat est pareil. M. Sana, un employé, laisse entendre que le tarif a augmenté dans leur service de la même manière qu’à STAF. « Nous n’avons pas de tarifs différents. C’est la même chose chez nous aussi », affirme-t-il.

Les passagers sont aussi étonnés de la rapidité de l’augmentation du prix. Un voyageur à destination de Bobo-Dioulasso confie qu’il a calculé avant de venir acheter son ticket. « Ils ont augmenté le prix. Je dois revoir comment faire pour trouver le reste. Je me débrouille », soupire-t-il.

Par contre, ils demandent aux autorités de revoir à la baisse, le prix des hydrocarbures

Au niveau de la gare Rakieta qui dessert le trajet Ouaga-Manga-Pô, le guichetier informe que le prix du ticket à ce niveau a augmenté de 100 F CFA. C’est une augmentation qui n’a pas un grand coup sur ses passagers. Les quelques passagers rencontrés sur place disent comprendre la décision de la société. Par contre, ils demandent aux autorités de revoir à la baisse, le prix des hydrocarbures.

En rappel, le gouvernement à la sortie du conseil des ministres du mercredi 11 mai 2022, a décidé d’augmenter le prix du carburant de 100F CFA dans les 45 provinces du Burkina Faso. Cette décision est entrée en vigueur ce jeudi 12 mai 2022.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page