La Croix-Rouge Burkinabè apporte son soutien aux déplacés internes de Ouahigouya

A l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge célébrée chaque 8 mai, la Croix-Rouge burkinabè a apporté son soutien aux déplacés internes de Ouahigouya avec 611 abris distribués, 496 abris réalisés, 534 kits AME (articles ménagers essentiels) et  534 kits wash.

Des abris, des articles ménagers essentiels et des vivres sont, entre autres, la composition du geste de la Croix-Rouge Burkinabè à l’endroit des Personnes déplacées internes de la province du Yatenga. Selon le président de la Croix-Rouge Burkinabè, Dénis Bakyono, ces dons sont la marque de la « sympathie et du réconfort » du mouvement envers des populations qui souffrent.

Une collecte de sang a été également organisée – © DR

« En ces moments marqués par les crises diverses, nous ne devons pas oublier de montrer de l’affection pour les autres. Il n’y a pas de grand amour sans tous les petits gestes qui l’entretiennent (…) Ces actes sont la conjugaison de la mise en commun des énergies de bonnes volontés envers lesquelles nous avons une infinie reconnaissance », a-t-il indiqué.

Revenant sur la célébration de la journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, Dénis Bakyono a souligné qu’il s’agit de célébrer « les actes de bonté, leur caractère contagieux et la différence qu’ils peuvent faire dans la vie d’autrui ».

La province du Yatenga compte 140 495 Personnes déplacées internes- © DR

« Nous célébrons la Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge afin de saluer le dévouement, la compassion, le courage et les contributions de millions de volontaires qui fournissent de l’aide, des soins et des services vitaux aux personnes de leurs communautés », a laissé entendre le président de la Croix-Rouge Burkinabè.

Pour sa part, le Haut-Commissaire de la province du Yatenga, Aminata Tarnagda, a indiqué que la croissance du nombre des déplacés internes dans les différentes localités constituent des défis pour les autorités. A la date du 31 mars, le Burkina Faso comptait plus de 1,8 millions de déplacés internes. Un nombre qui ne laisse personne indifférent.

Chaque 8 mai, il est célébré la Journée mondiale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge – © DR

Chaque jour, le personnel et les volontaires de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge sont les premiers à constater combien la bonté apaise les souffrances, apporte du réconfort, donne une lueur d’espoir dans les moments les plus sombres et contribue à rendre leur dignité aux personnes touchées. Nous appelons les volontaires du monde entier et les personnes de tous les horizons à nourrir une culture de la bonté.

Dénis Bakyono

Avec environ 140 495 déplacés, la province du Yatenga fait souvent face à l’insuffisance des efforts de l’Etat. Le geste de la Croix-Rouge est alors le bienvenu à pareil moment selon le Haut-commissaire. « Tous ces gestes vont contribuer à redonner le sourire à ces enfants, femmes et hommes contraints, par les actes de violence, à fuir leurs localités pour se retrouver dans ces situations de précarité », a déclaré Aminata Tarnagda. Elle a ainsi traduit sa reconnaissance à la Croix-Rouge Burkinabè pour l’acte posé.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page