Centre-Nord : Les ressortissants de quatre communes appellent les autorités de la Transition au secours

Les ressortissants des communes de Pensa, Foubé, Bourouma et Barsalgho, dans la région du Centre-nord ont animé une conférence de presse ce lundi 9 mai 2022, à Ouagadougou pour interpeller les nouvelles autorités sur la situation sécuritaire délétère qui prévaut dans ces localités.

La situation sécurité dans ces quatre localités est très déplorables depuis plusieurs semaines, selon les ressortissants.

« Les populations souffrent. Même un simple paracétamol, elles n’en ont pas. Elles n’ont pas de prise en charge sanitaire. A Foubé, il n’y avait pas de prise en charge sanitaire (…) Même les femmes enceintes n’ont rien pour garantir leur santé ainsi que celle de leur fœtus », s’est exprimé Moumouni Sawadogo, un des ressortissants de Foubé.

A en croire Moumouni Sawadogo, les populations contraintes de quitter leurs localités du fait des exactions des Hommes armés, n’ont pas d’endroit pour dormir. « A Pensa, tous les arbres qui ont une petite ombre sont envahis par des familles entières. Le soleil et la pluie pourraient encore leur causer d’autres complications sanitaires. S’il y a une grande pluie aujourd’hui, beaucoup de personnes vont périr car ces déplacés n’ont même pas le minimum pour leur survie », a-t-il déploré.

Face à cette situation, les ressortissants au cours de cette conférence de presse ont appelé le gouvernement de la Transition à entreprendre des actions vigoureuses afin de « sauvegarder » leurs localités.

Plus d’information à venir

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page