Drame d’Inata : Les questions de Maixent Somé sur la « révélation » de Damiss

Ceci est une réaction de Maixent Somé, analyste politique, sur la publication du journaliste Adama Ouédraogo dit Damiss sur le drame d’Inata.

L’attaque d’Inata est survenue le 𝟭𝟰 𝗻𝗼𝘃𝗲𝗺𝗯𝗿𝗲 𝟮𝟬𝟮𝟭 pour ceux qui l’auraient déjà oublié.

𝗟𝗲 𝟭𝟮 𝗻𝗼𝘃𝗲𝗺𝗯𝗿𝗲, le commandant de la garnison alerte l’état-major : il déclare que « depuis deux semaines, le détachement s’alimente grâce à l’abattage des animaux » et réclame l’autorisation de quitter la position.

Les gendarmes censés prendre leur relève refusent quant à eux de monter au front sans un appui aérien et blindé, ce que le commandement militaire ne leur accorde pas.

Quel élément nouveau Damiss vous donne-t-il ?  Où est le scoop ? Connect the dots !

Personne n’a le sens du détail dans ce pays. On survole les choses et on fonce tête baissée dans des échafaudages abracadabrantesques alors que les choses sont simples.

Il suffit d’examiner minutieusement les faits, les chiffres, les dates !!!

Maix.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page