Perkoa : Des parents des portés disparus portent plainte

Les parents des six Burkinabè bloqués dans la mine souterraine de Perkoa ont déposé une plainte, le 28 avril 2022, chez le Procureur du Faso près le tribunal de Grande instance de Koudougou, a appris Faso7.

Les proches de Bama Charles, Bayala Hervé, Bationo Jean Noel, Bayala Thiérry, Bayala Isaie, et Bationo Aimé Fulgence, tous bloqués dans la mine souterraine de Perkoa, ont intenté une action en justice contre X.

« Plainte pour tentative d’homicide involontaire, mise en danger de la vie d’autrui et non-assistance à personne en danger contre X », voici la substance de la plainte.

« 13 jours après, les familles n’ont aucune nouvelle de leurs proches et semblent abandonnées à leur triste sort. Les parents des victimes ont de bonnes raisons de soupçonner que le dispositif sécuritaire pour éviter de tels drames a été négligé. Pire, les familles ne sont pas rassurés que tout le nécessaire est fait pour retrouver vivants les 8 travailleurs », soulignent les avocats des familles.

Lire ➡️ Mine de Perkoa : 8 travailleurs bloqués sous terre

En rappel, depuis le 16 avril 2022, après de fortes pluies, 8 travailleurs de la mine souterraine de Perkoa dont six Burkinabè sont portés disparus.

Après une visite d’une délégation gouvernementale huit jours après le drame, le Premier ministre, Albert Ouédraogo, était sur le site de Perkoa le 1er mai 2022.

Le chef du gouvernement avait alors indiqué que dans le cadre de l’enquête judiciaire en cours, les premiers responsables de la mine ne peuvent pas quitter le pays car des mesures conservatoires ont été prises.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page