Le MPCN s’insurge contre la flambée des prix des produits de grande consommation

Par cette déclaration, le Mouvement des Patriotes pour la Cohésion Nationale (MPCN) interpelle les nouvelles autorités sur l’inflation actuelle des prix des produits de première nécessité.  

 

Augmentation des prix des produits de grande consommation : Appel à la  mobilisation !

Depuis plusieurs semaines, les populations font la même expérience après constats de l’augmentation excessive des prix des produits de première nécessité. Pour s’en convaincre, il suffit de faire le tour des lieux de commerce sur l’ensemble du territoire national. Que ce soit le riz, le maïs, l’huile, le lait, les pâtes alimentaires, bref l’ensemble des produits de grande consommation sont touchés par ce phénomène d’inflation des prix. Cette situation risque d’aller de mal en pire si dans les jours à venir les velléités constatées sur une probable hausse du prix du carburant et du pain arrivent à se matérialiser.

Malheureusement, cette exacerbation du phénomène de la vie chère n’est pas allée de pair avec une amélioration du pouvoir d’achat de la grande masse des Burkinabè. Il n’est pas exagéré d’affirmer avec véhémence que le panier de la ménagère se trouve dégarni sous la pression de cette inflation des prix.

Il est donc impératif pour les nouvelles autorités surtout le gouvernement Albert OUEDRAOGO de se pencher sérieusement sur ce phénomène de vie chère dont les conséquences risquent d’être catastrophiques pour les populations.

Soucieux de ce désastre à venir pour les populations, le Mouvement des Patriotes pour la Cohésion Nationale (MPCN) adhère à l’appel à la mobilisation populaire pour une marche meeting le 25 juin 2022 lancé par l’Alliance pour le Défense de la Partie (ADP) afin d’interpeller le Président Paul Henri Sandaogo DAMIBA et le gouvernement sur leur devoir à trouver les solutions urgentes à la situation.

Le MPCN appelle donc les populations à participer massivement à cette activité républicaine.

Une réaction rapide et appropriée des nouvelles autorités permettra à coup sûr d’éviter de probables crises sociales.

Pour le MPCN

Christophe OUEDRAOGO

Président

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page