Harouna Kaboré : « Bon vent au chapeau de Saponé ! »

Ceci est une tribune de l’ancien ministre du commerce Harouna Kaboré sur le chapeau de Saponé.

Séjournant à Ouagadougou pour la cérémonie officielle de remise du certificat du Label Chapeau de SAPONÉ qui a eu lieu le 12 avril 2022 sous la présidence du ministre en charge du commerce  Mr Abdoulaye  Tall, le Directeur Général de l’OAPI, Mr Denis L. BOHOUSSOU, m’a rendu une visite de courtoisie.

Nous avons eu des échanges fraternels et nous avons partagé des souvenirs de nos réflexions et combats communs pour la protection en général des œuvres  intellectuelles et en particulier des marques collectives et des indications géographiques.

Notre pays met en œuvre des initiatives innovantes et des projets structurants qui ont abouti à la labélisation des produits du terroir tel le Faso dafani (cotonnade burkinabè), le chapeau de Saponé,  le beurre de Karité et le Koko Dunda (pagne teint). Le processus de labélisation du poulet local (poulet bicyclette) est en cours.

En ce qui concerne particulièrement le chapeau de Saponé, après avoir satisfait à toutes les conditions le label fut obtenu le 3 juin 2021 à l’organisation africaine de la propriété intellectuelle. Le chapeau de Saponé est depuis cette date  une Indication géographique protégée (IGP).

La labélisation de ce chapeau permet d’accroître la compétitivité et la valeur marchande du produit et les revenus des différents acteurs de la chaine de production.

Bon vent au chapeau de Saponé qui fut porté pour la première fois par le 9e roi des Mossé, le Naaba KOUDA au 13e siècle.

 Le Faso d’abord !

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page