1ère édition de Street Art : Un rendez-vous pour promouvoir l’égalité des sexes

L’agence Positiv’ a organisé ce samedi 2 avril 2022 à Ouagadougou, la première édition de Street Art ou art de la rue. Cette activité entre dans le cadre  de la célébration de la journée internationale de la femme.

L’art est un langage universel et c’est dans ce langage universel qu’a choisi l’agence POSITIV’ pour promouvoir l’égalité des droits entre l’homme et la femme. Cette initiative se tient sous le thème : « L’égalité aujourd’hui pour un avenir durable ».

Dans le but d’accompagner l’égalité du genre, l’Agence Française de Développement (AFD) a fait de l’autonomisation économique des femmes, un des axes prioritaires de sa stratégie d’intervention dans la région du Grand Sahel. Avec le slogan que l’Agence Positiv’ a choisi : « Un monde en commun », l’AFD ne pouvait qu’être séduite par cette approche selon la représentante de l’Agence Française de Développement, Anne Marie Sawadogo/ Zouré.

« Face aux heures sombres que traverse aujourd’hui le Sahel, je ne peux que saluer une telle initiative. Car elle est pour moi synonyme d’espoir. Elle est synonyme de paix, elle est synonyme d’avenir. Un avenir à construire ensemble, comme nous le faisons aujourd’hui, en étant ici réunis hommes, femmes et jeunes. Avec L’art qui est un langage universel, il va permettre de contribuer au renforcement du lien social, et en particulier sur cette thématique de l’égalité des droits », s’est exprimée Anne Marie Sawadogo/ Zouré.

Chaque enfant a montré son talent à travers des dessins d’art sur papier

Et pour Bertine Ouédraogo, directrice générale de l’Agence Positiv’, à travers cette activité, c’est le lieu de pouvoir passer un message fort sur la question d’égalité homme et femme. « C’est aussi causer ensemble pour avoir des pistes, des engagements pour qu’ensemble on construise un monde en commun quel en soit le sexe. Raison pour laquelle nous avons choisi l’art pour nous exprimer. L’art sur le mur représente un gros message pour nous. Il représente le construire ensemble un monde en commun », a-t-elle affirmé.

Ce Street Art à vue la participation des enfants qui ont été séduit par l’amour de la peinture. Chaque enfant a montré son talent à travers des dessins d’art sur papier. La visite des stands d’exposition d’œuvre d’art produite par les femmes et hommes a aussi marqué cette journée de Street Art.

Estelle GUIRA (stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page