Gabon : Ali Bongo Ondimba candidat a sa propre succession en 2023

Le président Gabonais lors de la célébration du 54e anniversaire du Parti Démocratique Gabonais (PDG), a annoncé qu’il sera candidat pour un troisième mandat en 2023, a informé Africa24.

Les partisans du Parti Démocratique Gabonais se sont réunis ce samedi 12 mars 2022 à Libreville pour célébrer le 54e anniversaire de leur Parti. A l’occasion de cette célébration, le président du PDG et président actuel de la République du Gabon, Ali Bongo Ondimba a annoncé sa candidature à sa propre succession en 2023. « Le Gabon a besoin de vous. J’ai besoin de vous ! En route pour 2023 et (…) au-delà », a écrit le président de la République sur son compte Twitter.

Même si Ali Bongo Ondimba paraît affaibli par les séquelles d’un accident vasculaire cérébral (AVC) dont il a été victime en 2018, sa candidature pour un 3e mandat ne devrait pas rencontrer de problème sur le plan juridique. En effet, la révision de la constitution gabonaise intervenue en 2017 permet à un président gabonais de se présenter indéfiniment aux élections présidentielles.

En rappel, Ali Bongo Ondimba a pris le pouvoir en 2009 suite au décès de son père Omar Bongo Ondimba par ailleurs fondateur du Parti Démocratique Gabonais.

Estelle Guira (Stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page