Fonction publique : Le « Général » Bassolma Bazié au poste de commandement

Bassolma Bazié, le ministre en charge de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale a été installé dans ses fonctions ce 9 mars 2022.

Bassolma Bazié tient désormais les rênes du ministère de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale (MFPTPS). Il a été officiellement installé par le Secrétaire général du Gouvernement et du Conseil des ministres, Jacques Sosthène Dingara.

Lors de sa prise de parole, l’ancien syndicaliste a tout d’abord cité les principes et valeurs énumérés dans la Charte de la Transition du 1er mars 2022. « En m’appuyant sur les valeurs et principes ci-dessus énumérés je tiens à, d’abord, dire que la responsabilisation de ma modeste personne à ce poste pour le bien-être de notre pays m’impose plus de sacrifices et de combativité afin de contribuer à l’atteinte de ces valeurs », a-t-il déclaré.

Dans la suite de ses propos, il a félicité l’ensemble des travailleurs burkinabè et les autres couches sociales du pays pour leur abnégation au travail « dans ces circonstances très difficiles ». Il a également invité l’ensemble des Travailleurs à faire davantage siennes les valeurs de la Charte de la Transition.

Servir la nation et non Bassolma Bazié

Pour le ministre Bassolma Bazié, le bon fonctionnement du ministère en charge de la fonction publique est gage de la cohésion sociale. « Dans la mesure où les germes de l’insécurité ainsi que la dégradation du climat social sont tributaires à l’injustice, au clanisme, à la corruption, à l’impunité, à l’individualisme, à la stigmatisation, à la politisation de l’administration publique, à la mauvaise gestion, au manque d’exemplarité, à la paupérisation générale, au manque d’écoute et d’humilité générale des représentants etc., le MFPTPS doit contribuer ardemment à combattre ces maux pour une société de paix véritable », a -t-il laissé entendre.

À l’en croire, Bassolma Bazié, attend donner un visage républicain à l’administration publique burkinabè. C’est pour ça qu’à  ces nouveaux collaborateurs, il dira : « Je vous exhorte chers et vaillants collaborateurs à servir ni l’individu Bassolma Bazié, ni sa famille et amis, ni un groupe mais à servir plutôt la nation avec engagement, détermination et esprit de sacrifice ».

Le message de Bassolma Bazié a reçu un écho favorable auprès des collaborateurs en question. En effet, Souleymane Lingani, le Secrétaire général du ministère en charge de la fonction publique, a rassuré le nouveau ministre de la disponibilité de tout le personnel à l’accompagner.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Un commentaire

  1. Mes félicitations à ce Ministre
    Je souhaite bon vent.
    Qu Dieu soit la source intarissable ses inspirations et motivations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page