Aicha Charlotte Dao/Millogo, la policière qui défend le drapeau national en football

Aicha Charlotte Dao/Millogo est sergent de police. Elle est de la promotion 2016-2017 des élèves sous-officiers de la Police nationale. A l’occasion de la célébration du 8-Mars, Faso7 a décidé de mettre en lumière, ces braves dames qui allient leur fonction ‘’d’hommes de tenue’’ aux activités sportives. Allons à la rencontre de Aicha Charlotte Dao/Millogo, sergent de police et footballeuse.

En plus de sa fonction dans les effectifs de la Police nationale, Aicha Charlotte Dao/Millogo évolue dans le club de l’Union Sportive des Forces Armées Nationales (USFA) et joue également dans l’équipe nationale des Etalons dames. Elle est par ailleurs la capitaine de cette équipe, depuis 2018, soit 3 ans après sa sélection dans ladite équipe.

Mais pour arriver à ce niveau, la footballeuse a dû jouer des pieds et des mains afin de vivre sa passion, le football. Entre dissuasions et difficultés, elle a su se frayer un  chemin dans ce milieu considéré masculin.

« Au début, ce n’était pas facile, car mon père ne voyait que mes études. Quant à ma mère, elle ne cessait de me rappeler que le football est un sport pour les hommes. C’est par la suite que le papa a accepté. Je peux dire que c’est pratiquement après le BEPC qu’il a commencé à me soutenir un peu. Après le BAC, il m’a donné le feu vert », informe-t-elle en assurant qu’il y a eu plusieurs tentatives dissuasions, mais qui sont restées vaines.

Après sa formation à l’Ecole nationale de police (ENP), Aicha Charlotte Millogo a été affectée à la compagnie de la Direction des sports et de la culture (DSAC) qui est composée du monde sportif et culturel. Cette affectation s’est révélée une opportunité. En effet, là, elle peut gérer sa carrière sportive et professionnelle. D’ailleurs, au sein de cette direction, Aicha est monitrice lors des séances de sport.

Aicha Charlotte Millogo, dossard  19,  en pleine séance d’entrainement avec ses coéquipières au terrain du club de l’Union Sportive des Forces Armées Nationales (USFA) © Faso7

Entre sa vie professionnelle et sportive, il arrive des fois qu’un dilemme se pose. Mais, rapidement, les solutions ne manquent pas. « Généralement, quand la saison (sportive, ndlr) commence, je dépose mon programme d’entrainement auprès de ma hiérarchie. Du coup, quand il y a une coïncidence, le service reste prioritaire », explique-t-elle.

Joueuse dans l’équipe nationale, le sergent de police a un souhait, celui de défendre sa nation, avoir des titres et faire carrière à l’International.  Son équipe est qualifiée pour la CAN féminine Maroc 2022. Une première dans l’histoire du pays ! « C’est une grande joie et un honneur pour moi », dit-elle, heureuse.

Lire aussi ➡️ Sergent Stéphanie Sow, la militaire amoureuse du ballon rond

Une joie qui a été aussi partagée par ses coéquipières. « Il y avait beaucoup d’ambiance dans le groupe. Toutes les filles étaient contentes puisqu’elles (…) faisaient partie des premières à avoir qualifié l’équipe pour une première fois à la phase finale de la CAN », témoigne la capitaine.  Une CAN que chaque footballeuse prépare dans son club, en attendant que la fédération ne démarre la machine collective. 

Le 8-Mars, selon la jeune épouse Dao, est une journée internationale dédiée à la femme, pour valoriser les femmes. Les années antérieures, la ligue du football féminin organisait une super coupe pour l’occasion et le Sergent de police Millogo y prenait part. Mais cette compétition a été annulée.

La capitaine des Etalons dames joue sa partition dans la lutte contre le terrorisme.

Cette année, Charlotte Millogo se contentera de jouer un match de gala organisé par les anciennes joueuses dans la matinée du 8 mars 2022 et le soir, elle prendra un pot avec des amis (es), explique-t-elle. Une journée qui sera d’ailleurs célébrée dans la sobriété au Burkina Faso. L’annonce a été faite par les autorités du pays au regard du contexte sécuritaire délétère.

Soucieuse du retour de la paix au Burkina Faso, la capitaine des Etalons dames joue sa partition. En effet, selon elle, dans ce contexte de lutte contre le terrorisme, toute contribution est la bienvenue.

« Au-delà du combat qui se déroule sur le terrain des opérations, il y a (…) bien d’autres aspects dans la lutte contre le terrorisme. C’est en cela qu’on retrouve ma contribution », relate la joueuse de l’USFA.

A l’endroit du personnel de la Police nationale engagée dans la lutte contre le terrorisme, elle leur adresse ses encouragements car, dit-elle, avec la détermination, ils joueront pleinement leur rôle dans cette lutte.

Aicha Charlotte Millogo, capitaine des Etalons, en mode monitrice lors d’une séance d’aérobic à la Direction des sports et de la culture (DSAC) avec ses collègues policiers © Faso7

Contexte national oblige, la capitaine des Etalons dames a adressé ses souhaits de réussite à l’endroit des nouvelles autorités. « Nous voyons que le peuple a vu un espoir en eux pour recouvrer l’intégrité et la paix au pays. C’est un lourd fardeau qui leur a été confié. On leur souhaite de ramener la paix dans notre chère patrie », conclut-elle.

Il est à noter que Aicha Charlotte Dao/Millogo s’est lancée dans le football par passion. Au début, elle jouait dans le quartier avec les garçons de son âge. Par la suite, Aicha a intégré le club des lionnes du Houet en 2013. Aujourd’hui, elle évolue au sein de l’USFA et est la capitaine des Etalons dames du Burkina Faso.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page