Procès Thomas Sankara : Quand le coup d’Etat de Sandaogo Damiba s’y invite

A la reprise, ce jeudi 3 mars 2022, du procès Thomas Sankara, Me Diakité, avocat de Jean Pierre Palm, accusé entre autres pour attentat à la sûreté de l’Etat, a soulevé une exception d’inconstitutionnalité devant le Conseil constitutionnel.

Pour l’avocat, avec le Coup d’Etat du 24 janvier 2022 et la prestation de serment du lieutenant-colonel Sandaogo Damiba devant les sages du Conseil constitutionnel, l’infraction d’attentat à la sûreté de l’Etat n’est plus une infraction.

Lire le récapitulatif du procès.

Cliquez ici

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page