Burkina Faso : Sandaogo Damiba reçoit les projets de textes et agenda de la Transition

Sandaogo Damiba a reçu ce mercredi 23 février 2022, à Ouagadougou, le rapport de la Commission technique d’élaboration de projets de textes et de l’agenda de la Transition.

Ce rapport est composé du projet de charte constitutionnelle pour la Transition, de l’agenda de la Transition et d’une charte des valeurs pour soutenir la refondation annoncée par le président du Faso, Sandaogo Damiba, président du Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR).

« Il y a de cela deux semaines que vous avez été installés pour mener la réflexion sur les projets de textes et l’agenda de la Transition. Vous avez accepté cette mission avec dévouement et abnégation. C’est le lieu pour moi de saluer votre engagement et votre esprit de sacrifice pour la Nation », a indiqué le président du Faso.

Selon lui, l’œuvre de refondation dans laquelle ils sont engagés s’appuiera sur une vision claire du devenir voulu. Il s’agit, « d’un pays, un pays qui renoue avec la paix, la sécurité pour l’ensemble de ses concitoyens et une gouvernance vertueuse fondée sur les valeurs d’intégrité, de travail et de solidarité ».

«une charte des valeurs pour soutenir la refondation»

Affirmant être satisfait de la tenue des délais impartis pour l’accomplissement de la mission, le président du Faso a salué l’initiative de la commission technique « d’impliquer toutes les couches de notre Nation en lançant un appel à contribution et en consultant toutes les composantes de nos forces vives ».

La présidente de la Commission technique d’élaboration de projets de textes et de l’agenda de la Transition, Mme Mariamé Ouattara a laissé entendre que les résultats obtenus sont le fruit du consensus de l’ensemble des membres qui se sont investis avec abnégation.

« La commission s’est inspirée des directives que vous avez données, elle a également libéré son génie créateur en lançant un appel à contribution aux forces vives qui ont favorablement répondu avec des propositions riches et variées dûment exploitées par les membres », a-t-elle déclaré.

Selon elle, en plus du projet de charte constitutionnelle pour la Transition et de l’agenda de la Transition, la commission a trouvé nécessaire de joindre « une charte des valeurs pour soutenir la refondation annoncée » par le MPSR.

En rappel, la Commission technique d’élaboration des projets de textes et de l’agenda de la Transition a été installée le 8 février 2022 par le chef de l’Etat. Elle avait un délai de deux semaines pour déposer son rapport.

La restauration de l’intégrité du territoire, la consolidation de la paix pour un retour des déplacés internes, la bonne gouvernance et le retour à un ordre constitutionnel nouveau sont les axes de réflexion qui leur ont été soumis pour fixer le cadre de la transition politique.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page