Drame de Gbomblora : Le CDP invite le MPSR « à encadrer l’exploitation artisanale de l’or »

Ceci est une déclaration du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) sur le drame de Gbomblora.

C’est avec consternation que j’ai appris le drame qui s’est produit dans l’après-midi du 21 février 2022 sur le site d’orpaillage de Gbomblora, situé à une quinzaine de kilomètres de Gaoua dans le Sud-Ouest. Cet accident dont la cause est vraisemblablement partie d’un incendie au marché, a déclenché la déflagration de plusieurs explosifs. Le drame a causé la mort de plus d’une soixantaine de personnes et fait de nombreux blessés.

C’est tout ému et le cœur meurtri que j’adresse au nom des militantes, militants et sympathisants du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) et en mon nom propre, mes condoléances les plus attristées aux parents des disparus et au peuple burkinabè. Que la terre du Burkina Faso leur soit légère et que leurs âmes reposent en paix.

Je souhaite un prompt rétablissement aux blessés, du courage aux médecins qui assurent la prise en charge des blessés et du courage aux familles.

C’est le lieu pour moi d’inviter les nouvelles autorités du pays à être plus regardant et à encadrer l’exploitation artisanale de l’or au Burkina Faso pour nous éviter de pareilles situations déplorables. Il est temps d’assainir ce milieu réputé pour la dépravation des mœurs et  la dégradation de l’environnement.

Cet accident pose également la problématique de la commercialisation, l’entreposage et de l’utilisation d’engins explosifs, surtout en ces moments d’insécurité grandissante. Il est impératif d’assainir le milieu d’importation et d’utilisation de ses produits afin de sauver des milliers de vies humaines.

Démocratie- Progrès- Justice

Ouagadougou, le 22 février 2022

Pour le bureau politique national

Le Président

Eddie KOMBOIGO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page