Burkina Faso : Des hommes armés interdisent d’emprunter l’axe Bourzanga-Djibo (AIB)

Des hommes armés ont intercepté des cars de transport en commun et des véhicules de transport de marchandises les 16 et 17 février 2022 sur l’axe Bourzanga-Djibo, rapporte l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Sur l’un des véhicules d’une compagnie de transport en commun, les assaillants ont contrôlé les identités des passagers. Ils ont ensuite intimé l’ordre aux conducteurs de ne plus emprunter l’axe, sous peine de mort. 

Les agresseurs justifient cette interdiction par les récentes informations données par les autorités militaires. “Ils ont dit qu’ils ont tué plus de 150 de nos combattants mais c’est faux. Nous sommes toujours là et désormais l’axe de Djibo est devenu un axe de mort. Celui qui outrepasse payera les conséquences”, selon les propos d’un témoin rapportés par l’AIB.

Suite à ces événements, la compagnie de transport a décidé de suspendre son trafic sur l’axe Ouagadougou-Kongoussi-Djibo jusqu’à nouvel ordre. 

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page