Nouvelles du front au Burkina Faso : Le commissariat de police de Bagaré incendié, Titao dans le noir

Au Burkina Faso, des hommes armés ont incendié le commissariat de police de Bagaré, pendant que la ville de Titao est plongée dans le noir depuis une semaine.

Les informations sont rapportées par l’Agence d’information du Burkina (AIB). Des hommes armés ont incendié le bâtiment du commissariat de police de Bagaré, à une cinquantaine de kilomètres de Yako dans le Nord,  dans la nuit du 12 au 13 février 2022.  Il n’y a pas eu de perte en vie humaine, mais des dégâts matériels ont été enregistrés.

A Titao, à lire l‘AIB, la situation des populations est difficile. Alors que les denrées alimentaires se font rares, que la vente de riz est rationnée et qu’il est quasi-impossible de sortir ou de rentrer dans la ville sans risque de se faire tuer ou enlever, un autre revers a été enregistré. Depuis le 6 février 2022, après le sabotage de la ligne électrique, Titao n’est plus approvisionné en électricité.

 « Moudre le grain est devenu difficile car la plupart des moulins ne fonctionnent plus. La situation est devenue difficile du fait que les moulins à gasoil manquent également de carburant », selon les propos d’une habitante rapportée par l’AIB.

Pour rappel, Roch Kaboré a été renversé du pouvoir le 24 janvier 2022 par des militaires qui l’accusent de n’avoir pas été à la hauteur de la gestion de la crise sécuritaire. Le pays est désormais dirigé par le Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration, qui a mis au centre des priorités la reconquête du territoire.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page