Coup d’Etat au Burkina Faso : La réaction du SPONG

Ceci est une déclaration du Secrétariat Permanent des Organisations Non Gouvernementales (SPONG) sur la situation au Burkina Faso.

Le Secrétariat Permanent des Organisations Non Gouvernementales (SPONG), faîtière des ONG, associations de développement et fondations, premier collectif des ONG au Burkina – Faso depuis le 30 octobre 1974, a suivi avec grande attention l’évolution de la situation sociopolitique de ces derniers jours caractérisée par un coup d’Etat militaire qui a conduit à la démission du Président Roch Marc Christian KABORE et à l’avènement du Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR) le 24 janvier 2022.

Le SPONG, tout en prenant acte de la prise du pouvoir d’Etat par le Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR), condamne toute prise de pouvoir par un coup de force et déplore que l’ensemble des parties n’ait pas privilégié la voix du dialogue et de l’écoute dans la résolution de la crise.

Face aux nombreux défis auxquels le Burkina – Faso et ses populations sont confrontés, le SPONG réitère son attachement au respect des droits humains, à l’indépendance de la justice, à la lutte contre la corruption et à la résilience des communautés. Fort de cela, il appelle de tous ses vœux à un retour de la paix, de l’autorité de l’Etat, de la discipline et de la gouvernance vertueuse afin que le Burkina – Faso se réconcilie avec son nom.

Par conséquent le SPONG invite le Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration  à:

  1. garantir les libertés individuelles et collectives ;
  2. garantir les conditions de la poursuite des actions humanitaires et de développement par les ONG et Associations de développement au profit des communautés vulnérables ;
  3. Prendre toutes les dispositions en vue d’un retour rapide des personnes déplacées internes dans leurs localités d’origine dans la paix et la dignité.

Par ailleurs, le SPONG, invite les OSC, les autres parties- prenantes, chacun, à rester dans son rôle afin d’éviter tout amalgame.  

En tout état de cause, le SPONG restera toujours engagé du côté de l’intérêt général et du bien-être des communautés et sera comme à l’accoutumée, une force de propositions dans ses domaines de compétences.

Ouagadougou le 1er Février 2022.

Mavalow Christelle KALHOULE

Présidente du Conseil d’administration

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page