Burkina Faso : Les opérateurs économiques plaident pour que le MPSR négocie avec les partenaires

Le Chef de l’Etat le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba a rencontré le 1er février 2022 au palais de  Kossyam, les opérateurs économiques. Ceux-ci ont exposé leurs préoccupations.

La délégation des opérateurs économiques a été conduite par le président de la Chambre de commerce et d’industrie, Mahamadi Savadogo. Ils ont exposé leurs préoccupations au président du MPSR. 

Les acteurs du secteur privé semblent s’inquiéter des possibles  conséquences du coup d’Etat au plan international sur le Burkina Faso. Ils ont ainsi plaidé pour que le MPSR ouvre des négociations avec les partenaires du Burkina Faso, « afin d’éviter les blocages comme cela a été le cas dans d’autres pays pour que nous puissions continuer à faire tourner l’économie ».

La situation sécuritaire préoccupe également les opérateurs économiques. «(…) La plupart de nos activités se mènent à l’intérieur du pays. Il y a beaucoup d’endroits où nous ne pouvons pas exercer librement. Ce qui freine le développement », a souligné Mahamadi Savadogo.

Le président de la Chambre de commerce a aussi relevé  l’arrêt de plusieurs projets notamment ceux de construction d’infrastructures routières, hôtelières, éducatives et sanitaires à cause de la situation sécuritaire. 

« Nous avons été bien entendus et bien écoutés. Et les autorités nous ont promis de voir les préoccupations du secteur privé en temps opportun, et de nous revenir », a déclaré le chef de la délégation à l’issue des échanges, selon ses propos rapportés par la direction de la communication de la Présidence du Faso.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page