Burkina Faso : L’UNIR-MPS demande la «libération immédiate» de Roch Kaboré

?eci est un c?????????́ ?? ?????? ?? ?’????? ???? ?? ???????????- ????????? ??????????? ?????????? (????-???) ????? ??? ?́??̀??????? ?? ?? ??????? ???? au Burkina Faso.

Le samedi 29 janvier 2022, s’est tenue au siège de l’UNIR-MPS, une réunion extraordinaire de son Directoire National (DN) sous la présidence de Me Bénéwendé Stanislas SANKARA avec un ordre de jour unique portant sur l’actualité nationale qui prévaut notamment depuis le 24 janvier 2022 avec la prise du pouvoir d’Etat par le Lieutenant- Colonel Paul Henri Sandaogo DAMIBA, Président du Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR) et de la démission du Président Roch Marc Christian KABORE de ses fonctions de Président du Faso, Chef du gouvernement et Chef suprême des Forces armées nationales.

Déplorant la situation, en particulier la suspension de la Constitution, le DN a positivement apprécié le discours du Lieutenant- Colonel Paul Henri Sandaogo DAMIBA et note avec grand intérêt l’engagement du MPSR à sauvegarder les acquis de la lutte de notre peuple et à restaurer son intégrité à travers une refondation.

L’UNIR-MPS, rappelant qu’il a toujours prôné une rupture qui devrait se traduire par un véritable changement de paradigme dans la politique et dans la gouvernance et rappelant sa déclaration du 16 novembre 2021 après le drame de INATA, le DN voudrait tirer toutes les leçons et les enseignements du passé ainsi que de ses échecs et assumer en toute responsabilité son rôle devant l’histoire à l’heure du bilan.

Le DN rappelle en effet que le combat de l’UNIR-MPS a toujours été celui du peuple burkinabè pour lequel : Pas un pas sans le peuple !

C’est pourquoi au terme de sa réunion, le DN conclut de ce qui suit :

1) L’UNIR-MPS prend acte de la démission du Président Roch Marc Christian KABORE et de la prise du pouvoir d’Etat par le Lieutenant- Colonel Paul Henri Sandaogo DAMIBA, Président du MPSR ;

2) L’UNIR-MPS encourage vivement le MPSR à sauvegarder les acquis de notre peuple en particulier les acquis de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 ;

3) L’UNIR-MPS prend acte de l’engagement du MPSR à restaurer l’intégrité et la dignité du peuple burkinabè par une refondation inclusive et la restauration de l’intégrité et la sécurité de notre territoire ;

4) Dans un élan de solidarité, le DN demande au MPSR de prendre les mesures sociales urgentes et appropriées en faveur notamment des Personnes Déplacées Internes (PDI) et des blessés et autres victimes du terrorisme ;

5) L’UNIR-MPS exhorte le Lieutenant- Colonel Paul Henri Sandaogo DAMIBA, Président du MPSR à œuvrer à un retour du Burkina Faso à l’Etat de droit doté d’une constitution répondant aux aspirations légitimes de notre peuple ;

6) L’UNIR-MPS félicite le Lieutenant- Colonel Paul Henri Sandaogo DAMIBA, pour sa fermeté dans un esprit de conciliation toute chose qui pourrait rassembler le peuple burkinabè autour des valeurs d’intégrité, de dignité et de courage pour relever avec désintéressement les défis communs dont prioritairement le défi sécuritaire ;

7) Aussi, dans un esprit d’apaisement et de consensus l’UNIR-MPS estime indispensable la libération immédiate de Monsieur Roch Marc Christian KABORE et de toutes autres personnes détenues dans le cadre des évènements du 24 janvier 2022 ;

Enfin, le DN appelle les militantes, militants et sympathisants de l’UNIR-MPS à rester mobilisés et disciplinés afin de poursuivre dans l’unité avec toutes les forces vives de la Nation l’œuvre de refondation pour un Burkina Faso plus intègre, digne et sécurisé capable de prendre son destin en main.

Avec le Peuple Victoire !

Pas un pas sans le peuple !

La Patrie ou la Mort nous vaincrons !

Ouagadougou, le 29 janvier 2022

Le Président

Me Bénéwendé Stanislas SANKARA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page