Lassina Sawadogo : « Pour gagner face au Gabon, Kamou Malo doit changer l’état d’esprit actuel des Étalons »

Sans être flamboyants dans le jeu mais avec une dose de réalisme, les Étalons du Burkina Faso se sont qualifiés pour les 8èmes de finale de la coupe d’Afrique des Nations Cameroun 2021.  Ils croiseront le fer face aux Panthères du Gabon. Un match couperet contre un adversaire connu par les Étalons qu’ils avaient rencontré en préparation à Abu Dhabi. Un match qui s’est soldé par une victoire 3 buts à 0 pour les Hommes de Kamou Malo.  En attendant ce match prévu le 23 janvier 2022, Faso7 est allé à la rencontre de Lassina Sawadogo, Journaliste Sportif et Consultant présent au Cameroun. Il revient sur le parcours des Étalons lors du premier tour et le changement que devrait opérer Kamou Malo.

Le bilan des Étalons pour ce premier tour est connu, une défaite face aux Lions Indomptables du Cameroun, une victoire contre les Requins Bleus du Cap-Vert et un match nul concédé aux Walya de l’Éthiopie.

C’est un parcours qui donne 4 points aux Étalons, les place 2e derrière le Cameroun, synonyme de qualification pour le deuxième tour.  Vue ainsi, c’est un bilan satisfaisant, selon Lassina Sawadogo.

Pour lui,  «au plan arithmétique, nous pouvons nous réjouir de cela parce que l’objectif que la FBF (Fédération burkinabè de football)  s’était assignée au premier tour est atteint. Il fallait se qualifier. Nous savions que face au Cameroun, nous aurons des difficultés pour accrocher des points et nous n’avons pas été ridicules face aux Lions Indomptables en match d’ouverture. Face au Cap-Vert, il fallait se reprendre et les Étalons l’ont fait, il se sont repris en accrochant une victoire même si, elle était difficile. Nous avons eu la victoire, le reste, nous avons espéré  retrouver l’allant et la fluidité du jeu face à l’Éthiopie. Malheureusement, cela n’a pas été le cas et les Étalons sont retombés dans leurs travers après avoir ouvert le score en première période. Nous nous sommes contentés du point du match nul qui nous qualifie».

Pour gagner, l’état d’esprit doit changer

Lors des éliminatoires pour la coupe du monde Qatar 2022, les Étalons ont montré un visage plus resplendissant, une qualité de jeu incroyable. Cependant, lors de cette CAN, les hommes de Kamou Malo peinent dans le jeu. Alors que l’équipe n’a pas changé. L’ossature de l’équipe reste la même depuis les éliminatoires de la coupe du Monde.

Selon Lassina Sawadogo, les soubresauts dus au COVID, le manque d’expérience des joueurs, le changement de contexte, les différences de  forme physique de certains joueurs et la pression peuvent cette situation. Mais les choses doivent changer face au Gabon, selon le journaliste.  

«Tout est dans l’état d’esprit. Les Étalons jouent le frein en main. Pour gagner face au Gabon, Kamou Malo doit changer l’état d’esprit actuel des Étalons. Vous constatez que depuis le début, nous marquons le 1er but, nous jouons les premières mi-temps de façon intéressante mais à la suite, les choses dégringolent parce que physiquement, nous ne sommes pas à la hauteur.

Ce qui peut changer, c’est déjà souhaiter que les 5 jours de repos que les Étalons ont eus, permettent aux joueurs de faire le plein d’énergie et de se remettre au même niveau d’état physique et de pouvoir retrouver tous ceux qui étaient en disparité de forme dû au COVID parce qu’ils étaient confinés… Maintenant, le groupe est au complet, il n’y a pas de suspendu, ni de cas Covid au des sein des Étalons et logiquement, nous devons retrouver les Etalons des éliminatoires.  (…)

Si les Étalons manquent de percussion, d’agressivité face au Gabon, il sera difficile de pouvoir bousculer les Panthères à Olembé. Si les éléments sont réunis, s’il y a beaucoup plus de fluidité dans le jeu, beaucoup plus d’approche tactique qui permet au bloc équipe burkinabè d’être beaucoup plus soudé, de réduire les espaces et de pouvoir jouer sur les 90 mn ou plus, si physiquement nous arrivons à tenir le coup, je pense que le coup est jouable pour pouvoir passer le cap des 8ème de finale », a-t-il conclu.

Pour rappel, le match est prévu le 23 janvier 2022 à 16h TU.

Ismaël Saydou GANAME (Stagiaire)

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page