Burkina Faso : Société Générale Burkina Faso se réinvente avec « AUDACE »

La banque Société Générale Burkina Faso (SGBF) a entamé depuis 2021, un projet de transformation de son modèle organisationnel et commercial, afin d’améliorer ses offres de services. Les premiers dirigeants de cette institution financière ont officiellement lancé le plan de transformation dénommé « AUDACE ». C’était ce vendredi 14 janvier 2022 à Ouagadougou, lors s’une conférence de presse digitale.

Les premiers responsables de la banque Société Générale Burkina Faso (SGBF) sont dans une logique d’amélioration la compétitivité de leur institution. Cela, dans un souci de résilience par rapport à l’évolution numérique et afin d’offrir une meilleure expérience à leur clientèle.

Pour y arriver, ils ont officiellement lancé un plan de transformation intitulé AUDACE (AUtonomisation des clients par la Digitalisation avec l’Ambition d’impliquer tous nos Collaborateurs afin de proposer une meilleure Expérience SGBF), prévu pour durer 2 ans.

Selon le Directeur Général de Société  Générale Burkina Faso, Harold Coffi,  ce plan se décline en 6 projets structurants. Le premier est dénommé ‘BENKADI’. Il a pour objectif d’améliorer l’équilibre vie privée, vie professionnelle des collaborateurs de la banque et de s’adapter à l’état d’esprit individuel et collectif dans l’organisation afin d’améliorer le bien-être et l’engagement des collaborateurs.

Le deuxième projet constitutif de ce plan est intitulé Rentabilité SGBF. Selon Harold Coffi, il est relié au sous-projet Benkadi. « A la fin de la journée, moi ce que j’essaye de faire, c’est d’avoir les employés les plus satisfaits possible, pour être efficaces et mieux servir les clients et les actionnaires. Donc il faut que la banque soit solide et rentable », a-t-il confié.

Diviser par trois le temps de traitement

En troisième et quatrième position, on a respectivement les projets Optimisation Opérationnelle des Back Offices et Expérience PME (Petites et Moyennes Entreprises). A travers ces projets, la Direction Commerciale Entreprises Société Générale Burkina Faso a mis en place des dispositifs pour diviser par trois le temps de traitement de certaines requêtes spécifiques liées aux PME et pour la formation des clients sur les finances internationales.

« Nous avons essayé d’analyser ce que les clients attendent de nous, ce qu’ils veulent qu’on fasse encore mieux et là nous sommes arrivés à un constat, c’est que les clients veulent qu’on aille plus vite dans le traitement de leurs requêtes (…).

Nous avons fait quelque chose d’assez particulier sur le marché burkinabè. C’est de former le client. Parce que pour nous, pour gagner en temps et en efficacité, il est bon que le client soit bien formé sur la règlementation et sur les enjeux du financement à l’international et des transferts à l’international», a expliqué Robert Diallo, Directeur Commercial Entreprises de Société Générale Burkina Faso.

« Nous donnons la possibilité au client en fait de mieux gérer sa liste de change »

Le cinquième projet est dénommé TRADE et FX 360°. Selon Robert Diallo, il s’agit en partie de l’accompagnement de la clientèle pour lui assurer des opérations de change à terme flexible. « Nous donnons la possibilité au client en fait de mieux gérer sa liste de change en fixant avec la banque sur une période donnée, le cours de la devise », a-t-il expliqué.

Enfin, il y a le projet Transformation RETAIL. A travers ce projet, les responsables de SGBF ont effectué la modernisation de certaines de leurs agences, le lancement de l’application «SG Connect» en avril 2020, le déploiement des Espaces Libre-service permanents et la mise en place de l’Espace Telia qui permet désormais de contracter un prêt à distance.

Pour la promotion du plan AUDACE, une campagne de communication est prévue. « Nous allons mener une campagne de communication à travers des affichages, à travers la télé, à travers la radio, à travers nos partenaires de la presse et le digital bien entendu », a fait savoir Jean-Pierre Madiéga, Directeur Marketing et Communication de Société Générale Burkina Faso.

Le Directeur Général de la SGBF nourrit l’espoir qu’à travers le plan AUDACE, son institution se transforme « en beau papillon » pour le bonheur de la clientèle.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Un commentaire

  1. Monsieur le DG c’est assez beau ce que vous exposez mais sur le terrain la réalité est très alarmante. Pour juste une information vous pouvez quitter Fada, DORI et venir attendre plus de 4h . Mon cas un exemple depuis DORI je sollicite l original de mon assurance depuis 1 mois mais jusque-là RAS .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page