Burkina Faso : Christian Aid et SERACOM volent au secours des PDI de Barsalogho

Dans le cadre de la lutte contre l’insécurité au Burkina Faso, les organisations non gouvernementales (ONG) Christian Aid et SERACOM (Structure d’Appui aux Communautés) ont lancé le projet dénommé : « Transferts monétaires à objectifs multiples et soutien nutritionnel pour les personnes déplacées internes (PDI) et les ménages vulnérables de la communauté d’accueil dans la commune de Barsalogho ». La cérémonie de lancement a eu lieu ce jeudi 13 janvier 2022 dans la commune de Kaya au Centre-Nord.

Des personnes déplacées internes (PDI) et des ménages vulnérables de la commune de Barsalogho vont bénéficier du soutien des ONG Christian Aid et SERACOM. En effet, ces deux organisations ont lancé ensemble le projet intitulé « Transferts monétaires à objectifs multiples et soutien nutritionnel pour les personnes déplacées internes (PDI) et les ménages vulnérables de la communauté d’accueil dans la commune de Barsalogho ».

« Le présent projet a été élaboré dans un contexte d’urgence afin de contribuer à répondre aux besoins des populations de Dablo et de Foubé, qui se sont massivement déplacées sur Barsalogho, sur Kaya, sur Pensa et bien d’autres localités et ce, à la suite des évènements enregistrés au cours du mois de novembre et au cours du mois de décembre », a contextualisé Paul Ilboudo, Directeur Pays de Christian Aid au Burkina Faso.

A l’occasion du lancement de ce projet, un atelier de socialisation a été organisé afin de présenter le programme aux parties prenantes et recueillir des conseils et des suggestions pour sa mise en œuvre optimale. Les porteurs du projet ont expliqué qu’il va s’étendre jusqu’au 15 mars 2022 et qu’il ira au profit de 293 ménages issus des nouvelles PDI, arrivées il y a moins de trois mois dans la commune de Barsalogho ainsi que 93 ménages hôtes de cette zone, qui ont eu à accueillir des PDI.

Un projet financé par l’ONG irlandaise Irish Aid

« Le projet pour lequel nous nous sommes réunis ce matin va durer trois mois et il est d’un montant total de 118 785 euros soit 77 917 852 FCFA (octroyés par l’ONG irlandaise Irish Aid, ndlr) », a ajouté le premier responsable de Christian Aid au Burkina Faso.

Concernant l’opérationnalisation de cette initiative et pour le compte du volet des transferts monétaires, Paul Ilboudo a indiqué qu’il sera effectué des transferts d’argent cash et chaque ménage de PDI concerné recevra 126 000 FCFA sur les trois mois à raison de 42 000 FCFA par mois. Quant aux ménages hôtes ciblés, ils recevront chacun 120 000 FCFA à raison de 40 000 FCFA par mois.

Par rapport au volet du soutien nutritionnel, il a fait comprendre qu’il sera mis en œuvre la distribution de farine infantile au profit de 303 enfants âgés de 6 à 23 mois et le partage de l’eau blanche (breuvage à base de farine de petit mil, Ndlr), à 310 femmes enceintes ou allaitantes.

Un projet soutenu par les autorités locales

Le Directeur Pays de Christian Aid a précisé que les bénéficiaires seront impliqués dans la mise en œuvre de ce projet, notamment à travers l’insertion de certains dans un comité de gestion des plaintes et un comité de sélection des bénéficiaires. Partant de là, il a demandé leur implication pour une mise en œuvre réussie de l’initiative.

Présentes à cet évènement, des autorités administratives et politiques ont affirmé leur soutien aux initiateurs pour l’atteinte de leur objectif. « Je voudrais au nom de l’administration apporter mes assurances pour dire que vous serez accompagnés pour une mise en œuvre réussie de ce projet », a déclaré Kontogom Koudougou Laurent, Secrétaire général de la région du Sanmatenga.

Rappelons que le 16 décembre 2021, les deux ONG en consortium avec d’autres, avaient lancé un premier projet dénommé « Réponse rapide au déplacement des populations suite à la détérioration de la situation sécuritaire dans le Centre-Nord au Burkina Faso ». Selon Paul Ilboudo, le projet nouvellement lancé vient en renfort au précédent. Rendez-vous a été donné dans trois mois afin de faire le bilan de la mise en œuvre du projet.

Josué TIENDREBEOGO
Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page