Burkina Faso : 15 personnes arrêtées pour suspicion de coup d’Etat

Dix militaires et cinq civils ont été mis aux arrêts pour suspicion de coup d’Etat, a fait savoir le porte-parole du gouvernement burkinabè, le Pr Alkassoum Maïga, ce jeudi 13 janvier 2022. Par ailleurs, trois personnes dont deux civils et un militaire ont été relaxées. 

En rappel, dans un communiqué, le mardi 11 janvier 2022, le Parquet militaire de Ouagadougou avait informé de l’arrestation de huit militaires sur la base d’une dénonciation.

Selon le Procureur militaire, ces individus avaient « un projet de déstabilisation des institutions de République ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité