Burkina Faso : L’ONG ORCADE dresse le bilan de ses activités de 2021

L’Organisation pour le Renforcement des Capacités de Développement (ORCADE) a fait le bilan de ses différentes activités menées au cours de l’année 2021, ce mardi 28 décembre 2021.

Durant l’année 2021, l’ONG ORCADE a mené plusieurs activités de sensibilisation, de causerie éducative, des émissions radiophoniques et télévisuelles ainsi bien d’autres dans les régions du Nord et du Centre-Nord du Burkina Faso.

Selon le directeur de programme de l’ONG ORCADE, Jonas Hien, cette organisation ces activités qui ont eu lieu de novembre 2020 à décembre 2021 ont été rendues possibles avec l’implication des orpailleurs des deux régions. Il s’agit de 12 séances de théâtres forum de sensibilisation et de 36 causeries éducatives touchant chacun 6000 orpailleurs de six (6) sites d’orpaillages.

Une rencontre d’échanges directs avec les orpailleurs, quatre (4) émissions radiophoniques d’information et de sensibilisation et une émission télévisuelle ont été également réalisés.

« Nous avons la même façon de comprendre les choses si bien que nous sommes arrivés à nous faire confiance mutuellement. Les idées sont d’abord partagées par eux (orpailleurs) pour voir s’ils adhèrent. Le théâtre forum que nous avons organisé, c’est effectivement sur les différents sites d’orpaillages avec leur implication, leur orientation, leurs conseils pour faciliter la mobilisation », a-t-il indiqué.

Ainsi, Jonas Hien a laissé entendre que ces différentes activités avaient pour objectif de partager les préoccupations mutuelles et de créer une synergie d’actions pour contribuer à l’organisation et à l’encadrement de l’exploitation artisanales de l’or.

L’ONG ORCADE s’est dite satisfaite des activités réalisées au cours de l’année 2021. « Durant l’année 2021, ORCADE se satisfait des activités menées qui ont été caractérisées par la disponibilité et la bonne collaboration des orpailleurs », a déclaré le directeur de programme de l’ONG ORCADE.

En ce qui concerne l’usage des produits chimiques au niveau des sites orpaillages, Jonas Hien a laissé entendre que ORCADE continue à sensibiliser les orpailleurs même si l’utilisation de ces produits n’a pas baissé.

« L’usage des produits chimiques n’a pas diminué. Il n’est pas facile effectivement d’amener les orpailleurs à abandonner l’usage de ses produits chimiques. Ils nous disent franchement que c’est difficile, d’autres disent même que c’est impossible parce que l’abandonné voudrait dire qu’ils n’arriveraient pas à obtenir leur or », a-t-il indiqué.

Lazard KOLA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page