Bobo-Dioulasso : La fondation GECER-LEDEA fait parler son cœur

La protection et le bien-être des enfants ainsi que des personnes nécessiteuses, tel est l’objectif que s’est assignée la fondation GECER-LEDEA depuis sa création. Elle a fait des dons à trois orphelinats et à une maternelle ainsi qu’à 500 personnes démunies à l’occasion d’une journée de solidarité  au plateau de Yéguéré à Bobo-Dioulasso ce dimanche 19 décembre 2021.

Afin de clore l’année 2021 en beauté, la fondation GECER LEADEA a organisé une journée de solidarité à Bobo-Dioulasso. Elle a été marquée par un déjeuner offert par le fondateur Salif Ouédraogo, administrateur des sociétés CIM DCI SQ et GECER Côte d’Ivoire, suivi d’un tournoi  de football remporté par l’AFC GECER et d’une cérémonie de remise de don de vivres et de matériels à trois orphelinats parrainés par la Fondation et une école maternelle.

Chaque  orphelinat et l’école maternelle recevra en numéraire la somme d’un million de francs et des dons de vivres estimés à 2 millions de francs CFA, pour un coût total pour les Hauts-Bassins de plus de 100 millions de FCFA, selon les responsables de la fondation.

 « Ce n’est pas  parce qu’on gagne beaucoup qu’on partage »,  a déclaré le président de la fondation GECER-LEDEA, qui a pour slogan « la main sur le cœur », avant d’expliquer que le partage est une œuvre de Dieu. Salif Ouédraogo, par ailleurs élu consulaire, confie que cet engagement d’aider les orphelins lui vient de son père qui était aussi orphelin.  « Ce n’est pas parce qu’on est orphelin qu’on est condamné pour la vie », a-t-il souligné.

« Ce n’est pas parce qu’on est orphelin qu’on est condamné pour la vie » (Salif Ouédraogo)

Pour les bénéficiaires du jour, les mots sont à la reconnaissance.  « En tout cas, c’est vraiment formidable ! Nous sommes très heureux et très contents. Le geste fait nous va tout droit au cœur », s’est exprimée sœur Chantal,  représentante de l’orphelinat « Den Kanu ». Elle ajoute que ce geste les aidera à mieux s’occuper des enfants. La directrice a profité adresser ses bénédictions aux donateurs. Oumar Sangaré, le directeur de l’orphelinat de Samandéni, a  embouché la même trompette.

500 personnes démunies ont aussi reçu chacune un sac de 25 kg de riz, ainsi que cinq motos et trois tricycles ont également été offerts  par  la Fondation GECER-LEDEA. Des dons seront également faits à Ouahigouya et Ouagadougou.

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page