11 décembre 2021 au Burkina Faso : La Région du Centre fête dans la sobriété

A l’instar des autres régions du Burkina Faso, la région du Centre commémore la célébration du 11 décembre 2021 dans la sobriété. Le thème retenu pour ce 61e anniversaire de l’indépendance du pays est: « Réconciliation nationale et cohésion social : devoir et responsabilité de tous pour un développement durable ».

A cette occasion, Issa de Sibiri Ouédraogo, Gouverneur de la région du Centre a indiqué que la fête de l’indépendance est ainsi célébrée pour respecter la mémoire des victimes du terrorisme.

« Comme vous le savez, le Burkina Faso a été durement éprouvé ces temps-ci par l’insécurité intérieure aggravée par les attaques terroristes. La lutte contre le terrorisme nécessite l’engagement de tous à travers la cohésion, la solidarité, la vigilance, la dénonciation des individus suspects et la collaboration étroite avec les forces de défense et de sécurité (FDS). Car, abandonner cette lutte entre les seules mains des FDS serait suicidaire », a-t-il déclaré.

La célébration a essentiellement été marquée par une prise d’armes et des décorations. En effet, les mérites de 137 personnes ont été reconnues à cette occasion. Il s’agit de 20 personnes qui ont été médaillées de l’Ordre de l’Etalon, 30 de l’Ordre du mérite burkinabè. 57 personnes ont reçu la médaille d’Honneur des Collectivités territoriales et 30 personnes ont reçu la médaille de l’Ordre du Mérite avec agrafe Développement rurale.

« Nous prions Dieu pour qu’il entende les cris du cœur des populations »

Namwinku Lucas Dabiré, le Directeur provincial de l’Education préscolaire, primaire et non formelle du Kadiogo a lui été élevé au rang d’Officier de l’Ordre de l’Etalon. « Je dois dire que c’est une grande satisfaction, une grande joie qui m’anime. Je suis sur ma sixième année à ce poste et cette distinction est un témoignage de ma hiérarchie, qui a apprécié positivement mon action en tant que directeur provincial. Je voudrais dédier cette distinction à mes collaborateurs, à mes agents au bureau qui ont été des ouvriers dans l’action de tous les jours pour que nous puissions répondre des attentes du ministère », a-t-il déclaré visiblement satisfait.

Plusieurs personnalités étaient présentes à cette cérémonie. Il y avait entre autres le maire de la commune de Ouagadougou Roland Pierre Béouindé ainsi que le Larlé Naaba. Ce dernier a souhaité que la 62e année de souveraineté du Burkina Faso soit célébrée dans la joie. « Nous prions Dieu pour qu’il entende les cris du cœur des populations et des autorités pour que la paix revienne au Burkina Faso, pour que nous puissions célébrée joyeusement la fête de l’an prochain », a laissé entendre le Larlé Naaba.

Josué TIENDREBEOGO

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page