Le congrès ordinaire du CDP suspendu par décision de justice

Le huitième (8ème) Congrès ordinaire du parti Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), qui était prévu pour se tenir les 4 et 5 décembre 2021, a été suspendu.

Achille Tapsoba, premier vice-président dudit parti est revenu sur les faits qui ont conduit à cette situation ce 6 décembre 2021, à Ouagadougou.

Il est parti du fait que le président d’honneur du parti, dans une lettre en date du 20 novembre 2021, avait invité le président du CDP, Eddie Komboïgo, à reporter la date de ce Congrès ordinaire. On se rappelle que les raisons évoquées par le fondateur du CDP étaient entre autres le drame d’Inata et le défi sécuritaire auquel fait face le Burkina Faso. Cette missive avait été secondée par une lettre de rappel en date du 30 novembre 2021.

Au fil des explications d’Achille Tapsoba, on apprend que Eddie Komboïgo est du côté de la Cote d’Ivoire pour prendre langue avec Blaise Compaoré.

Plus d’informations à venir

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité