Burkina Faso : De nouvelles résolutions à la COOPEC-Galor

La Coopérative d’Epargne et de Crédit (COOPEC-Galor) a tenu une assemblée générale le samedi 4 décembre 2021 à Ouagadougou. Cette rencontre avait pour but de faire le bilan annuel des activités et également dresser les perspectives pour la bonne marche de l’institution. Et surtout, de tourner la page de la crise.

Le président du conseil d’administration de la COOPEC-Galor, S. Félicien Ouoba a indiqué que le bilan annuel de 2020 de la coopérative n’est pas « reluisant » du fait du Covid-19,  de la crise sécuritaire, mais aussi de la crise au sein de la coopérative. Il a déclaré que le cap est désormais mis sur l’objectif « redorer le blason de la COOPEC-Galor ».

Selon Bertrand Somé, le vice-président de la COOPEC-Galor, il s’agit de  remettre en confiance les membres qui ont été démobilisés par la crise et ce, à travers une stratégie de communication et aussi de conquête de partenaires techniques et financiers. « Nous responsables élus des organes pour la continuité de la vie de COOPEC-Galor, sommes suffisamment galvanisés malgré les échecs causés par cette crise qui n’a que trop duré. Nous sommes prêts à aller de l’avant avec cette tolérance qui nous a été accordée par les autorités de tutelle au niveau national et régional », a-t-il indiqué.

La coopérative a  en effet traversé une zone de turbulences en août 2021 après le licenciement du gérant de l’agence principale.  Au cours de cette assemblée, Dembega N. Albert, le  gérant en question, a été rétabli dans « ses fonctions pour compter du 3 décembre 2021 avec une réparation de tous les torts que cela lui a causés ».

Après ce qui semble donc être l’épilogue de cette période de crise, la coopérative se tourne désormais vers le plein exercice de ses activités.  Marius Drabo, président du comité de crédit, a rappelé en effet que COOPEC-Galor a pour objectif d’aider les acteurs du secteur informel du Burkina Faso  par l’octroi de crédit. Pour y accéder, il faut être membre de la coopérative. « Pour avoir accès au crédit, il faut d’abord devenir membre puisque, c’est une coopérative. Une fois que vous êtes membre, au bout de 3 mois, il y a le service crédit où on vous donne tous les renseignements nécessaires (…) pour avoir droit au crédit », a-t-il expliqué.

Kombi Naaba Rat-Neere de Boutenga est le président du conseil de surveillance de COOPEC-Galor. Il  a fait savoir que sa mission est de surveiller les crédits et avoir également un œil regardant sur les ressources financières apportées par les membres. « Nous devrons voir est-ce que réellement les opérations se passent régulièrement, est-ce que nos comptes sont tenus régulièrement, est-ce que la gestion financière est transparente pour pouvoir rendre compte à nos membres », a-t-il laissé entendre.

La COOPEC-Galor est une Coopérative d’Epargne et de Crédit créée le 27 septembre 1997 pour lutter contre la pauvreté, en participant au développement socio-économique des acteurs les plus démunis.

Lazard KOLA

Faso7

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité