Un père condamné à 3 ans de prison ferme pour avoir battu son fils à Bobo-Dioulasso

Pour avoir battu son propre fils , un père a été condamné à trois ans de prison ferme à Bobo-Dioulasso, a informé l’Agence d’information du Burkina (AIB) ce 03 décembre 2021.

A en croire l’AIB, il s’agit d’un père de 5 enfants et tailleur de profession.

Il était poursuivi pour avoir « battu et privé de nourriture à plusieurs reprises l’un de ses enfants », selon le média.

Devant le tribunal, le père mis en cause se serait défendu en disant que c’est sous l’effet de la colère qu’il a battu son fils car ce dernier aurait « des comportements déviants » vis-à-vis de lui.

Cet argument n’a pas convaincu le juge. Pour le tribunal, l’acte du père est vu comme une récidive dans la mesure où ce dernier a continué à battre son fils, malgré les mises en garde des services de l’action sociale.

Par ailleurs selon l’AIB, le tribunal aurait indiqué que le grand-frère du père mis en cause, fatigué des agissements de ce dernier à l’égard de son propre fils aurait décidé de porter plainte contre lui.

Le chambre de jugement du tribunal correctionnel de grande instance de Bobo-Dioulasso a rendu son verdict ce 23 novembre 2021. Le père fautif a été condamné à trois ans de prison ferme avec une amende avec sursis de 600 mille francs CFA.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité