Burkina Faso : La 4e édition du « Wolaf-Forum » ferme ses portes

La Première dame, Sika Kabore, a présidé ce vendredi 26 novembre 2021 à Ouagadougou, la cérémonie de clôture de la 4e édition du « Wolaf-Forum ». L’activité s’est tenue du 24 au 26 novembre 2021.

La 4e édition du Wolaf-Forum était placée sous le thème : « Leadership féminin-cohésion sociale-développement ».

Selon le commissaire du « Wolaf-Forum », Cheick Fayçal Traore, le « Wolaf-Forum » est une initiative qui regroupe plusieurs activités telles que les dialogues intergénérationnels dans les régions, un salon des initiatives pour le développement, un forum et la nuit des  »Guimbi ».

« C’est une initiative qui est fondée sur le postulat du dialogue intergénérationnel et dont le but est de créer les conditions pour que les jeunes femmes et les ainés se rencontrent et se parlent. C’est de faire en sorte également que nous puissions créer une masse critique de femmes capables de porter le développement de notre pays », a-t-il indiqué.

A la demande de 1 500 candidates, 100 candidates ont été retenues pour participer à ce forum, a laissé entendre Cheick Fayçal Traore. Pour lui, ces candidates ont été retenues sur la base de plusieurs critères et seront accompagnées par environ une dizaine d’autres femmes comme mentors.

« Il y a eu plusieurs critères qui sont édictés, qui sont annoncés à l’avance et elles postulent en fonction de cela dans des catégories déterminées. Pour chaque catégorie, nous n’avons que 16. Nous prenons entre 15 et 25 par catégorie pour vraiment avoir les 100 candidatures », a-t-il précisé.

La Première dame, Sika Kaboré (à gauche), remettant un pris à un prix à Mariam Lamizana – © Faso7

Il faut noter que lors de la cérémonie, des prix ont été décernés à plusieurs personnalités du pays qui œuvrent dans la promotion de la femme. Il s’agit du prix Guimbi d’honneur « modèle de leadership féminin », décerné à Mariam Lamizana, et à Idrissa Nassa, PDG de Coris Bank.

Par ailleurs, le prix Sulah « femme d’impact et d’excellence », a été remis à Bintou Diallo et le prix Guimbi du « meilleur espoir féminin » attribué à Charifa Ouédraogo. Le prix Guimbi « jeune entrepreneur » a été décerné à Marietou Konaté.

D’autres prix ont été également décernés à d’autres industries locales au cours de la cérémonie. Il s’agit du prix du public, décerné à  »Gapal merveille » et du prix du Salon des initiatives féminines pour le développement (SIFED), attribué à « Divine agro ».

« C’est une occasion aussi de rendre ce qu’on a reçu »

La marraine du « Wolaf-Forum », Zenab Touré, manager de la division société civile et engagement communautaire à la Banque africaine de développement (BOA) a laissé entendre qu’en dehors d’être mentor lors de la cérémonie, elle a été ravie de la réussite de cette activité vue la situation que traverse le pays. « On m’a fait l’honneur de me choisir comme marraine et c’est avec un grand plaisir que j’ai accepté parce que, pour moi, c’est une occasion aussi de rendre ce qu’on a reçu. On a eu la chance d’avoir été accompagnée par des personnes », a-t-elle fait savoir.

Selon elle, le forum s’est bien passé puisque les filles se sont préparées. L’activité, cette année a été tenue dans un contexte social et sécuritaire et particulière. « On a eu même peur que ça ne se tienne pas mais il y avait beaucoup d’attentes. Nous avons quand même tenu. Vous avez vu que c’était un peu dans la sobriété », a-t-elle laissé entendre.

Lazard KOLA

Faso7

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité